Site Announcements

Accès direct au site Lancia Net :
Image

Bienvenue à toutes et à tous sur le forum Lancia Net, forum du site et du club Lancia Net.

Véritable lieu d'échange entre passionnés de la marque, n'hésitez pas à venir vous y présenter. Et n'oubliez pas de consulter la FAQ, où vous trouverez bon nombre d'informations précieuses pour nos belles !


Obtenez vos entrées à 10€ au lieu de 14€ pour la salon Epoqu'auto à Lyon grâce au club !

Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Des infos sur Lancia et les autres marques italiennes !

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede mixwell » Mar Mar 31, 2015 10:46 am

Malheureusement nombreux sont ceux qui n'en avait rien à faire de Lancia...
Voilà le résultat :roll:
Image
Portugal Power by Mixwell
Avatar de l’utilisateur
mixwell
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4251
Inscription: Dim Oct 07, 2007 6:00 am
Localisation: Bruxelles

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede storiaromana » Mar Mar 31, 2015 6:47 pm

mixwell a écrit:Malheureusement nombreux sont ceux qui n'en avait rien à faire de Lancia...
Voilà le résultat :roll:



Si je peux y mêttre mon grain de sel, je pense que dans le fond, Les premiers responsables du déclin de LANCIA sont...

Les clients !!

Oui vous lisez bien !

Car malgré les véhicules que la marque leur a proposé depuis les années 90, on peut pas dire que la marque n'ait pas fait l'effort de proposer des véhicules d'un niveau de raffinement quand même supérieur aux généralistes !
Sans être inaccessibles pour autant !

Les KAPPA, LYBRA, DELTA 2 etc... ont été surtout boudées par des automobilistes qui n'y voyaient que des "FIAT maquillées", la faute à une mauvaise gestion de l'image de marque, le marketing défaillant, et des commerciaux visiblement peu motivés et pas du tout passionnés par le logo.
Alors forcément, si les clients (et surtout les Italiens, champions du monde pour acheter des caisses étrangères à rire la rigo !!) ne soutiennent pas un minimum de volumes de ventes, faut pas s'étonner si derrière les investissements ne suivent pas !

Au lieu d'acheter des DELTA ou des Ypsilon, les gens préfèrent se lancer dans les sempiternelles "copier-coller" germaniques, fades comme pas possible, au lieu de faire preuve d'un minimum d'originalité.



Et pourtant on peut pas dire que sur les derniers modèles de la marque les dirigeants de LANCIA n'ont pas fait l'effort de proposer une vraie alternative aux généralistes basiques.
La DELTA, même si on sait qu'elle est basée sur la BRAVO, elle avait quand même cette touche particulière avec ses matériaux de bien meilleure facture qui en font un véhicule franchement valorisant !

Mais non !! Les moutons n'y voyaient qu'une BRAVO recarrossée, et surtout on nous ressort toujours cette sempiternelle DELTA intégrale des rallyes de m**** qu'aujourd"hui tout le monde s'en fout !!

Ce qui me dégoute c'est bien ça, que les clients LANCIA, et d'italiennes en général soient beaucoup trop bornés sur leur passé, ert sont complètement intransigeants sur le moindre morceaux de plastique qui proviendrait d'une fiat ou autre !!

La Ypsilon, la MITO, même combat ! On les dénigre systématiquement à cause de leur évidente parenté avec les fiat dont elles partagent des éléments.


Les clients d'allemandes eux ils s'en foutent de tout ça !! Eux tu leur mêt n'importe quelle boite à chaussure, pourvu qu'il y'ait écrit "TDI" dessus, ils tombent dessus comme des mouches !!
Sur leurs caisses, de la Up! à la PASSAT, elles ont toutes les mêmes moteurs, les mêmes volants, les mêmes plastiques pourris !! Mais eux ça va !! DAS AUTO hein !!



Les clients LANCIA ils veulent quoi ?? des, STRATOS, des FULVIA, des AURELIA, des DELTA mégasupracosmointégralissimes 1500 ch 8 turbos douze roues motrices sinon rien ????????


Et bien vous aurez RIEN !! C'est terminé !!! Tous en GOLF bien rangés !! Bêêêêêêêê^h !!!
storiaromana
Y10
Y10
 
Messages: 11
Inscription: Dim Juin 29, 2014 2:01 am

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede satori33 » Mer Avr 01, 2015 9:13 am

Si les clients achètent allemand et plus italien, à mon avis, il y a d'autres raisons. Déjà, si les allemands arrivent à vendre leurs voitures comme les italiens n'y arrivent pas, c'est qu'ils ont su y faire contrairement aux autres. Une image, ça se bâti sur du long terme. Et c'est plus facile à déconstruire qu'à améliorer une image.

Dans les années 80 et début 90, Audi était un peu mieux qu'un généraliste (un peu comme Lancia, tiens !), mais bien loin derrière Mercedes et BMW. Ils ont décidé De hisser à leur niveau sous la direction de Ferdinand Piech au tout début des années 90. C'est passée par une amélioration de la gamme, une dissociation des concessions, puis une montée en gamme avec des modèles qui font rêver, parfois marginaux, mais qui soignent l'image.

Chez Lancia, le marketing est minable. Déjà, l'image a commencé par s'étioler avec les dérivés de Fiat, mais pas seulement du fait de leur origine. Audi est bien dérivé de Vw, mais déjà, Vw avait une meilleure image que Fiat qui était une peu considéré comme une marque low cost après avoir sorti trop de modèles qui ont définitivement terni sa réputation (Ritmo, Uno Panda, car très bas de gamme ou alors qualité de fabrication très peu soignée).

Et encore que, de mémoire, les Dedra se vendaient pas si mal que ça. Mais les deux problèmes majeurs qui ont perduré, et qui n'étaient pourtant pas compliqués à résoudre :

1/ L'incohérence de la gamme. Quan don voit que le modèle phare de la marque dans les années 80 fut la Delta, remplacée par une version qui n'a pas su prendre la relève avec des versions sport lancée trop tard...

Et plus de Delta pendant des années, alors que ce segment est l'un des plus vendeur. Ensuite, apparition d'un Delta 3 qui n'a plus rien à voir niveau gabarit, et niveau style, si ce n'est que le nom.

Le problème n'est même pas sa plateforme de Fiat Bravo (contrairement aux Dedra/Tempra/155 qui avaient une silhouette générale proche, rien ne permet de voir que le Delta repose sur une base de Fiat) Et à part quelques puristes (surtout chez Alfa), la plupart des gens se moquent de l'origine technique, qu'ils ignorent le plus souvent (Ford/Volvo avec moteur Peugeot diesel, Audi/Vw/Seat/Skoda...) Les puristes hostiles aux "Lancialfiat" ne permettraient pas d'assurer une fond de clientèle suffisant à mon avis.

Il y a eu la Lybra, qui n'a pas réussi là ou la 156 a eu du succès, pourtant proche techniquement. Le problème étant qu'en plus, niveau design, ils ont donné un style lourd et pataud dans les années 90, qui n'était pas pour plaire au plus grand nombre. La 156 était plus sexy que la Lybra. La 166 était lourde, avec un regard triste comme la Kappa, et n'a eu guère plus de succès que cette dernière...

Niveau design, les Lancia ont évolué vers un paradoxe : d'un côté, des détails atypiques, limite kitsch (l'avant d'une Thesis me fait penser aux voitures d'apparat japonaises des années 70/80), noyé dans un ensemble plutôt fade. Bien sûr, l'esthétique est appréciée différemment par chacun, mais je pense que pour le plus grand nombre, ça ne correspondait pas aux canons esthétiques recherchés, surtout en haut de gamme, ça compte.

Ensuite, pour l'incohérence de la gamme, pendant un temps, il n'y avait qu'une mini citadine (l'Ypsilon), une grosse berline (le Thesis) et le monospace Phedra. Sachant que les gros monospaces et les grosses berlines se vendent peu d'une manière générale.

2/ Le choix de l'image :

L'idée de départ de répartir les compétence au sein du groupe Fiat n'était pas sotte : Fiat le tout venant, Alfa le Sport, et Lancia le luxe.

Sauf que Lancia est aussi une marque au passé sportif, et il n'aurait pas fallu l'enterrer. Pour vendre une image de luxe, un brin de sportivité de fait pas de mal. Alfa est une marque sport, avec tout de même une présentation plus soignée que chez les généralistes. Donc, c'est une marque sport, un peu luxe. Et il aurait fallu que Lancia soit une marque luxe, mais un peu sport quand même. elle pouvait très bien coexister avec Alfa sans la concurrencer. Et puis même si elle la concurrence de manière marginale, l'argent revient au même endroit à la fin, alors...

Relancer un beau coupé de prestige Aurelia, entrant en concurrence directe avec Mercedes, tandis qu'un coupé Alfa viendra tacler les BMW plus viriles... C'est ça qu'il aurait fallu travailler, et ça aurait marché.

En général, les marques haut de gamme ont un passé historique permettant de partir avec image les plaçant au dessus du reste, et faisant rêver. Audi a réussi la prouesse a créer cela sur le tard. Car avant les Audi quattro des années 80, cette marque produisait dans les années 70 des voitures aussi sérieuses que peu excitantes. Et encore avant, c'est flou, le nom était noyé dans Auto union, mais ça, quel possesseur d'audi actuelle s'en soucie...

Alfa et Lancia avaient tout pour réussit, avec une image hors du commun. Les clients ont décidé d'aller voir ailleurs, mais à qui la faute... Une image, une marque, ça se gère pour rester au top. Là, ça relève du sabotage. Les atouts ne sont pas exploités, mais en plus ce qui relèverait du bon sens n'a pas été tenté.

Et le dernier coup de théâtre des plus stupide fut de rebadger les Chrysler en Lancia... Là encore, fabriquer des dérivés en leur donnant un ADN italien, pourquoi pas. Mais là, la supercherie ne trompe personne : La marque a une réputation d'agonie depuis des années, la seule chose qu'il en reste, c'est sont image de voiture latine mi sport mi luxe. Et dans sa gamme, on y trouve une grosse berline Chrysler, qu'on reconnaît du 1er coup d'oeil, encore un moonospace, et un coupé Chrysler avec juste un nom d'italienne, il n'y a pas plus contre nature. Et comment flinguer 2 marques à la fois ! Chrysler disparaît du jour au lendemain au profit de Lancia.

Lancia va disparaître, du fait du manque de résultats, et Chrysler reviendra après quelques années d'absence ? Mais qui sera encore là pour acheter ? Ce n'est pas très rassurant une telle instabilité... Alors là, qu'on me dise comment la clientèle ne peut pas être tenté d'aller voir en Allemagne... Car franchement, entre une BMW, Mercedes, ou Audi, de ce gabarit dont l'image est assise depuis plus de 30 ans pour certaines, et une Chrysler rebadgéé Lancia, et qui n'a plus aucune image, le choix est vite fait. D'autant qu'il n'y a pas que l'image, mais à ce niveau de prix, il faut du sérieux, et pas de l'instable. Sans compter le SAV qui n'assure pas toujours, semble t-il.

En plus, quand ils tentent un truc dans le groupe Fiat, mais du genre déroutant (comme vendre les Chrysler sous le nom de Lancia), si les résultat n'arrivent pas dans les 2 ans, ils décrètent que ça ne va pas et qu'il faut encore changer. Hors, les vrais résultats, dans ce secteur, c'est sur du long terme, lorsque c'est cohérent (exemple : Audi) Là, c'est incohérent, mais en plus, instable, car il faut du résultat immédiat.

Et en effet, on dirait qu'ils essaient aussi d'asphyxier Alfa, sur lequel ils comptent pourtant : La 159 n'est toujours pas remplacée. Donc, le client Alfa qui a besoin de renouveler sa berline, il fait comment ?

Ben il va voir outre Rhin, puisque de toute façon, il n'y a pas de remplaçante de son modèle, qui en plus décôte, car il n'est même pas suivi et renouvelé...

Pendant quelques années, plus de coupés chez Alfa. Pour une marque qu'on destine au sport, c'est tout de même un comble de n'avoir eu dans sa gamme qu'une citadine et une compacte !! Alfa pourra peut-être se relancer, maintenant qu'ils n'ont plus Lancia à gérer, ils vont sans doute se recentrer dessus. Quand Sergio Marchione se vante que dans leur groupe, ils ont Alfa dont il a l'impression que le potentiel est de l'acquis pour faire des volumes de vente... Oui, mais faudrait en faire quelque chose !

La Giuletta n'assurera pas le rêve, même en ressortant les vieux noms de gloire comme la Sprint. Si l'on appelle une Logan Porsche 911, je doute que ça prenne bien longtemps...

Quand il y a eu des rumeurs selon lesquelles Vw voulait faire main basse sur Alfa, j'en arrive à penser que ça n'aurait pas été pire, car eux, ils auraient su faire revivre l'image latine, même si c'est artificiel, mais là, ça l'est déjà, vu que les alfa vont dériver de voitures américaines...
Image
satori33
Y10
Y10
 
Messages: 55
Inscription: Mar Fév 25, 2014 11:37 pm
Localisation: Bordeaux / Bergerac

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede shooby » Mer Avr 01, 2015 9:37 am

une image serait plus facile à "déconstruire" qu'à se faire, alors les allemandes ne vendraient actuellement plus, vu comment la qualité des allemandes baissent ces derniers temps ! Même l'automobile club allemand (adac) a du changer sa façon de présenter ses pannenstatistik, quand ils ont vu que les allemandes étaient moins bien classées en fiabilité devant par exemples les françaises pour qu'on ne voit plus qu'elles sont moins bien classées, c'est dire !
Avatar de l’utilisateur
shooby
Thesis
Thesis
 
Messages: 6846
Inscription: Sam Fév 14, 2004 7:00 am
Localisation: picardie

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede satori33 » Mer Avr 01, 2015 12:04 pm

shooby a écrit:une image serait plus facile à "déconstruire" qu'à se faire, alors les allemandes ne vendraient actuellement plus, vu comment la qualité des allemandes baissent ces derniers temps ! Même l'automobile club allemand (adac) a du changer sa façon de présenter ses pannenstatistik, quand ils ont vu que les allemandes étaient moins bien classées en fiabilité devant par exemples les françaises pour qu'on ne voit plus qu'elles sont moins bien classées, c'est dire !


Je parlais d'un point de vue marketing. La qualité des allemandes à baissée vers la fin des années 90. Nous avons eu quelques allemandes qui nous plaisaient notamment pour cette impression de qualité ; la dernière fut une Golf 4 de 1999, BVM cassée à 49.000 kms au bout de 5 ans, 3 vitres électriques cassées (sur une 3 portes...), dysfonctionnement boîtier papillon, et si les matériaux étaient flatteur, certains détails étaient devenues quincaille (poignées de basculement des sièges qui restent dans les mains...)

Ce fut terminé, mais le paradoxe, c'est que l'image de Vw (et tout les groupe) était meilleure que jamais, du fait de la réputation de fiabilité des 20 dernières années. Après, il faut quelques années pour avoir du recul, mais même encore, pour la plupart, une Golf, c'est fiable alors que ce n'est plus la cas. Mais les allemands arrivent encore à donner le change en jouant sur le marketing, et l'apparence de leurs produits.

Incontestablement, lorsqu'on met une Audi à côté d'une Laguna, on a l'impression que la 1ère est de meilleure qualité. Ce qui est sans doute faux, (même si chez Renault et Peugeot, les avaries ne manquent pas non plus), mais inconsciemment, la package y fait beaucoup. L'image s'est forgée sur des années de qualités, aujourd'hui, il suffit d'en gérer l'apparence, ça importe davantage que la qualité réelle. Ce qui compte, c'est plus l'impression perçue de produit haut de gamme, que sa qualité réelle. C'est pareil dans tous les domaines. Un sac Longchamps est maintenant fabriqué en Chine, comme un Kiabi, mais le Longchamps, reste toujours considéré comme mieux.

Chez Lancia, ils ont détruit l'image en marginalisant la marque, qui ne proposait que très peu de produits, sans cohérence, et sans modèle faisant rêver. Idem avec Rover, dont le sort fut scellé par BMW. L'exemple est intéressant, car Rover vendait pas mal dans les années 90, et c'était un peu le créneau Lancia : Plus luxueux que du tout venant, tout en restant abordable, et donc au dessous du trio allemand. Quand BMW a récupéré Rover, ils l'ont démantelé en gardant Mini (qui se vend plutôt bien), en vendant les 4x4 Land over (qui se vendent pas mal d'ailleurs), et ils ont laissé sous le label Rover les berlines. La gamme ne comprenait que 3 berlines vieillissantes et le roadster MGF. Là encore, gros potentiel d'image avec MG, mais mal exploité (MG était devenu une sorte de version tunée des Rover...). Et une gamme dépouillée (et encore, moins que Lancia !) -> faillite ! (sans compter les magouilles des gérants post BMW, mais même sans ça...)

Les français ont fait la même erreur, mais comme ile sont généralistes, avec une gamme plus complète et toujours remplacée par un équivalent, ça passe. Mais dès qu'on est sur le segment du luxe, il y a des erreurs à ne pas commettre. Chez les français, les grosses berlines se vendent mal depuis 30 ans.

Et ce n'est pas qu'à cause de la présentation moins noble, (c'est quand même un facteur important mais pas le seul). L'autre problème, c'est qu'il n'y avait pas non plus de mécanique très noble.

En haut du plateau, il n'y avait que l'antique PRV resservi à toutes les sauces dans toutes les marques françaises.

En Allemagne, il y avait des 6 et 8 cylindres. Même s'il n'y avait pas beaucoup des parts de marché en France, du fait des crises, ce genre de version sert de vitrine, et permet de vendre au client lambda la version de base qui donne l'impression de se rapprocher de la version de rêve.

Les allemands continue à vendre du rêve, à défaut de la qualité, même si le rêve qu'ils vendent englobe la réputation de qualité du passé.

Je pense que toutes ces marques ont été gérées avec un objectif de profit à très court terme, mais qui créé des dégâts sur l'image, sur le long terme.

L'exemple d'Alfa : la gamme est dépouillée, le modèle "phare", c'est la Giuletta, berline compacte concurrente des Golf. (Soit dit en passant, vu l'instabilité de la gamme et des modèles non remplacés, ça donne à réfléchir de plutôt lui choisir une concurrente...)

Histoire de booster les ventes de ce produit, on la sort avec un nom mythique (déjà c'est un bon point, ils essaient de soigner l'image), puis là, on ressort le nom de Sprint, histoire de rebooster, avec une présentation plus aguicheuse. Sauf que la Sprint était un coupé dans les années 60, là, c'est juste un nom de série spéciale sur une berline compacte 5 portes... Voilà comment on brûle les icônes...

Renault a fait pareil en ressuscitant le nom de Gordini sur une Twingo...
Image
satori33
Y10
Y10
 
Messages: 55
Inscription: Mar Fév 25, 2014 11:37 pm
Localisation: Bordeaux / Bergerac

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede shooby » Mer Avr 01, 2015 1:57 pm

Alfa Romeo aussi, subit ce même sort de marginalisation par une gamme minimaliste. Et malrgè les promesses de la faire évoluée faite depuis des années, on ne voit rien venir. Est-ce la prochaine victime collatérale du Sergio, qui malgrè ses méfaits continue d'avoir ses aficionados ?
Avatar de l’utilisateur
shooby
Thesis
Thesis
 
Messages: 6846
Inscription: Sam Fév 14, 2004 7:00 am
Localisation: picardie

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede storiaromana » Mer Avr 01, 2015 5:07 pm

en reprenant l'argumentation de certains, nottamment notre ami satori33.

en condensé, selon toi donc, LANCIA, comme ALFA du reste aurait du persister sur des gammes avec des produits plus "elitistes", voir "de niche" qui a priori auraient fait la renommée des marques.

Des coupés sportifs, des spiders, des grandes berlines haut de gamme etc etc....


MAIS...

(Oui car il y'a un gros MAIS)

Vous avez pas remarqué que si on prend certains exemples chez FIAT ou ALFA, à chaque fois qu'ils l'ont fait, ça n'a jamais marché ?????

Regardez la 159, qui a la base devait concurrencer les BM série 3 etc... personne ne l'a prise au séreux !!
Comment ? Une Italienne au prix d'une allemande ??? Impossible voyons !!
Les clients ne l'ont même pas regardé de près ni de loin !!

Quand tu construit des caisses a 30000-35000 €, les gens ils investissent dans de l'allemand, car c'est plus sûr, c'est les spécialistes etc etc....


Expliquez-moi, ou tentez donc d'expliquer pour quelle foutre raison même les français ont délaissés le haut de gamme ??

Car ils se battent non pas contre la technique (une laguna qualitativement peut effectivement lutter avec une audi), mais contre la TETE des gens !! Ces gens qui sont conditionnés depuis 40 ans à la germano-suprématie !!

Alors quand ALFA a sorti la 159, puis le duo BRERA/SPIDER, dans la parfaite lignée de ce qu'on attend de cette marque, expliquez moi donc les raisons qui font que le succès n'ai pas été au minimum au rendez-vous ???

On nous ressort les sempiternels salamalecs sur les moteurs essence GM, les caisses lourdes, etc etc.... stratagèmes pourris sommes toutes, car tout le monde fait moins bien.


FIAT aussi, quand ils ont sorti la barchetta, le coupé.... quan dil a fallu sortir le portefeuille, personne s'est bousculé à part quelques irréductibles !!


Et bien LANCIA, c'est pareil !! Si LANCIA avait sorti le prototype FULVIA (celui de 2003), ils en auraient vendu quelques centaines , mais pas de quoi le rentabiliser, loin s'en faut !!
Et derrière, le reste de la gamme en pattirait.


BM, mercedes, audi, VW etc.... ils peuvent t'en sortir à la pelle des CORRADO, des M3, des CLK etc etc.. ils s'en foutent, leurs clients à eux ils achètent les yeux fermés !!!!

alors forcément eux ils peuvent se le permettre, ils savent que ça va marcher, car les moutons vont encore et encore brouter leurs prairie de m**** !!


Voila la différence !!
Les clients de voitures Italiennes (HORS ferrari, maserati, lambo), ils sont trop VOLATILES !!
Ils n'ont jamais été suffisamment fidèles à leurs marques pour que le groupe FCA puisse compter sur un volume moyen a peu près correct !!
Les LANCISTES, s'ils etaient vraiment passionnés par leur marques, ils auraient tapés dans les DELTA 2, Ypsilon, LYBRA, KAPPA en masse !!!
et non leur cracher dessus comme ce fut souvent le cas !!

Moi j'etais franchement passionné par LANCIA, car ma delta 3 représente vraiment ce que je recherche : du raffinnement accessible !
Une généraliste en costume de soirée ! Facile a entretenir, peu onéreuse à l'usage, mais belle et valorisante !!
Aucun constructeur propose cela !! ROVER autrefois, mais lui aussi est mort...

Quel tannée, de me résoudre a terme a rouler dans des caisses à savon fadasses !!
storiaromana
Y10
Y10
 
Messages: 11
Inscription: Dim Juin 29, 2014 2:01 am

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede satori33 » Mer Avr 01, 2015 6:13 pm

Le problème c'est que le succès n'arrive parfois que longtemps après. Il ne suffit de sortir une belle voiture comme la 159 pour que ça marche. Les allemands récolte 30 ans de politique constante. Chez les constructeurs italiens, c'était chaotique. Les modèles n'étant pas suivis (je parle de la gamme qui est décousue d'année en année), la clientèle s'échappe. En revenant avec un coupé au bout de 15 ans d'absence sur un segment, faut s'étonner que la clientèle soit partie ailleurs.

Les allemands ont fait ce qu'il fallait au bon moment, car marché auto a évolué et s'est uniformisé. C'est principalement le groupe VW qui a contribué à cela, avec une stratégie d'ensemble planifiée. Et encore, elle a trouvé ses limites avec Seat qui ne fonctionne pas, car trop de marques à gérer, ça cannibalise.

D'ailleurs tous les allemands n'ont pas réussi, car Opel connaît des difficulté, et tente de rafler l'image allemande artificiellement...

Si la population a été conditionnée avec, je le concède, des préjugés qui déterminent leur choix, c'est aussi que certains constructeurs ont su y faire, d'autres non. On ne peut pas faire que des louanges de la politique de gestion de l'industrie automobile italienne.

Je suis également consterné de l'uniformisation du parc automobile.

Et peut-être que les solutions que j'évoquais n'auraient pas fonctionné pour sauver Lancia, ou Alfa. Mais ce qui est certain, c'est que les choix faits ne pouvaient pas donner de bons résultats. Comment arriver à vendre des Lancia, déjà en situation difficile, en diffusant des Chrysler rebadgées ? Surtout sur du segment luxe comme le cabriolet Flavia, c'est un non sens. Moi le 1er j'aurais plus envie d'une BMW cabriolet équivalent plutôt qu'une Chrysler à écusson Lancia. Une vraie Lancia, je dis pas...
Image
satori33
Y10
Y10
 
Messages: 55
Inscription: Mar Fév 25, 2014 11:37 pm
Localisation: Bordeaux / Bergerac

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede storiaromana » Mer Avr 01, 2015 7:18 pm

je reconnais volontiers que les rebadgeages ont été une vraie catastrophe, SAUF le FREEMONT chez FIAT qui mine de rien à reçu un plutot bon acceuil.

Mais il est clair que la THEMA et le VOYAGER, ça c'est vraiment du grand n'importe quoi !

Au moins, sur la THEMA, ils auraient pu faire le minimum syndical de différenciation de carrosserie !!

Qu'une voiture ait une base technique identique à une autre, à la limite de nos jours rien de surprenant !
MAIS qu'elle ait au moins son identité visuelle propre !!


Mais bon, encore une fois, quand je vois le flop de la MITO, qui est constamment raillée de par le fait que ce soit un chassis commun avec la PUNTO, encore une fois cet imbécile de client "italien", il est une nouvelle fois de plus trop borné sur sa nostalgie pourrie !!

Même si la THEMA actuelle aurait été différenciée sérieusement, il y'aurait toujours une tripotée de tordus qui auraient braillé sur tous les toits que c'est un chassis chrysler etc etc....

Et surtotu le grand classique : L'ancienne THEMA c'etait mieux etc etc etc... la "mythique" THEMA etc...
Ma vafan'***** !!

On s'en sortira jamais !! ce client 'italien" est trop con pour mériter les voitures que FCA lui fourni !

Oui je pèse bien mes mots !!! Surtout les italiens qui achètent étranger comme si c'etait un sport national !!
Autodénigrement , autoflagellation permanente !!
Le résultat ? c'est pareil que dans l'automobile !!
Dans tous les secteurs de l'industrie, tout se casse la gueule !!
Pays de m****** !!!
storiaromana
Y10
Y10
 
Messages: 11
Inscription: Dim Juin 29, 2014 2:01 am

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede shooby » Sam Avr 11, 2015 10:01 am

L'industrie automobile italienne commence à se réduire comme peau de chagrin, heureusement qu'i y a d'autres secteurs d’activités où l'Italie domine un peu parce que sinon ...
Avatar de l’utilisateur
shooby
Thesis
Thesis
 
Messages: 6846
Inscription: Sam Fév 14, 2004 7:00 am
Localisation: picardie

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede mixwell » Sam Avr 18, 2015 8:31 am

Je croise bcp de voitures Allemandes venant d'Italie !!
Si eux déjà ne croient pas en leurs marques...
La faute déjà aux responsables de FCA qui "oublient" de faire des voitures.
Au réseau bourré d'incompétents qui se réduit tout les ans...
Bref faut être fou pour acheter et rouler Italien :crazy:
Image
Portugal Power by Mixwell
Avatar de l’utilisateur
mixwell
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4251
Inscription: Dim Oct 07, 2007 6:00 am
Localisation: Bruxelles

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede Johan » Lun Juin 08, 2015 6:57 pm

Alfa-Roméo et Lancia devraient être logés à la même enseigne, je comprends pas.

Marchionne a fait le ménage à la Scuderia et ca marche bien en Formule 1, les résultats s'en ressentent, il devrait en faire autant pour le groupe Fiat.
Johan
Y10
Y10
 
Messages: 18
Inscription: Lun Juin 08, 2015 1:05 am

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede mixwell » Ven Juil 17, 2015 12:26 am

Fiat et Lancia ne rapportent rien ou si peu...
La gamme 500 sauvent les meubles pour le moment.
En tout cas, les clients qui cherchaient une auto typée niveau design et équipements...
Ne trouveront pas leur bonheur avec Alfa Giulia :sarcastic:
OK elle se regarde mais l'intérieur "plastoc" de la 4C... NON !!!
Je préfère encore l'intérieur de la 159 moi [img]images/icones/icon7.gif[/img]
Image
Portugal Power by Mixwell
Avatar de l’utilisateur
mixwell
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4251
Inscription: Dim Oct 07, 2007 6:00 am
Localisation: Bruxelles

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede mixwell » Sam Fév 11, 2017 3:39 pm

Lancia qui fêtait ces 110 ans en 2016 dans l'indifférence la plus totale...
A tout de même une sacré histoire qui est à découvrir ou redécouvrir.
Un livre magnifique que je vous conseille, à offrir ou se faire offrir :roi:

lancia-prestige.jpg
Image
Portugal Power by Mixwell
Avatar de l’utilisateur
mixwell
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 4251
Inscription: Dim Oct 07, 2007 6:00 am
Localisation: Bruxelles

Re: Sergio a t-il annoncé la fin de Lancia ?

Messagede alfista1975 » Dim Fév 12, 2017 11:49 pm

Acheté aujourd'hui à retromobile et il vaut absolument les 99 euro !
Lancia : Musa 2009 ; Dedra Integrale 1991 ; aujourd'hui Thema Turbo 16v série 2
Alfa : 3 x 159, 2 x Crosswagon, Giulietta QV, GT 3.2, 75 2.0 Twin Spark... aujourd'hui Stelvio 280ch Q4
alfista1975
Ypsilon
Ypsilon
 
Messages: 263
Inscription: Dim Déc 19, 2010 11:47 am
Localisation: Versailles

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les infos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités