Site Announcements

Accès direct au site Lancia Net :
Image

Bienvenue à toutes et à tous sur le forum Lancia Net, forum du site et du club Lancia Net.

Véritable lieu d'échange entre passionnés de la marque, n'hésitez pas à venir vous y présenter. Et n'oubliez pas de consulter la FAQ, où vous trouverez bon nombre d'informations précieuses pour nos belles !


Image

Lancia Beta (chapitre 5) : la HPE

Découvrez les nombreux dossiers Lancia Net ! Bonne lecture !

Lancia Beta (chapitre 5) : la HPE

Messagede Lancia_Net » Ven Juil 06, 2007 9:29 pm

Image

Encore un coupé de plus dans la gamme :
Après le coupé et le Spyder, c’est le break de chasse qui est dévoilé afin de compléter la gamme Beta. Comment expliquer une telle carrosserie dans la gamme ? On peut dire que dans les années 70 souffle un vent de liberté et de créativité, pas seulement dans l’automobile. Les berlines commencent à adopter la 5ème porte, les carrosseries break deviennent plutôt des familiales que des utilitaires, les coupés GT adoptent le moteur central arrière avec des lignes très futuristes… Au niveau technique, les 4 freins à disques ainsi que les 4 roues indépendantes commencent à s’imposer sur les grandes berlines ainsi que la traction, et la taille des autos se réduit mais petites voitures ne rime plus avec minimalisme. De nouvelles petites autos chic et choc apparaissent ainsi sur le marché.
Le break de chasse fait un peu partie de ce vent de folie qui donne une certaine lettre de noblesse à un coupé car les quelques carrossiers indépendants qui survivent encore, proposent ce genre de transformations originales quand certains constructeurs ne le font carrément pas. C’est donc une sorte de proposition bourgeoise et élitiste que représente ce coupé à part qui n’a pas une concurrence énorme face à elle, ou comment fabriquer un modèle de niche à succès, un des rêves de l’automobile actuelle.

Image
Prototype de HPE

La HPE, coupé et break :
La variante break de chasse du coupé Beta est dénommée HPE ou high performance estate à sa sortie (break de hautes performances). Le dessin est une nouvelle fois du à Pietro Castagnero sur une idée d’Ugo Gobatto, président de Lancia. L’avant est repris au coupé avec un arrière entièrement dessiner pour ce modèle. Elle est construite sur l’empattement de la berline, ce qui lui permet d’offrir aussi bien 4 vraies places (alors que le coupé est un 2+2) qu’une soute à bagages digne d’un minibus. Capacité d’utilitaire et élégance d’un coupé = originalité de cette version de la gamme Beta. La capacité de chargement varie de 300 à 120 dm3 en fonction de la banquette arrière rabattable.
Tout comme pour le Spyder, cette version se tourne vers le haut de gamme. Ainsi l’équipement sera le plus complet possible d’une part mais les différents moteurs de 1300 cc n’auront pas droit de citer sous son capot durant toute sa carrière commerciale.

Image

Image
Suspension arrière

La série 1 :
Au salon de Genève 1975, est présentée la Beta HPE, en même temps que la Beta Montecarlo. Cette HPE se présente sous la forme d’un coupé Beta break (break sur l’empattement de la berline Beta mais en 3 portes). La face avant ainsi que la cellule centrale est celle du coupé Beta mais la partie arrière est entièrement inédite. Le poste de pilotage est donc repris au coupé et non pas à la berline avec ses plaquages en faux bois et sont équipement légèrement supérieur.
Le style de la face reprend la calandre à nid d’abeille et les feux doublés sous une glace commune.

Image

Les moteurs sont directement issus de la berline et non pas du coupé Beta, avec des puissances légèrement différentes de cette dernière. Toutefois, le 1400 qui existait sur la berline série 1, remplacé par un 1300 dès 1974, ne sera pas disponible sur la HPE.
Le 1600 constitue l’entrée de gamme. Il développe 100 ch pour un couple de 13,1 m/kg ce qui est un peu plus que le coupé 1600 série 1. On trouve ensuite pour compléter la gamme le 1800 de 110 ch seulement (contre 120 pour le coupé) avec un couple de 14,7 m/kg.

Image

Image

Image

Les chiffres de production de la série 1 :
HPE 1600 : 2 545
HPE 1800 : 346
Total de la série 1 : 2 891

La série 2 :
Le style des Beta HPE série 2 suit celui des coupés Beta en changeant quelques mois après mais en 1976. Les feux avant sont désormais séparés, la calandre sur les modèles 2,0l sont à barrettes horizontales, les 1600 conservant les calandres des séries 1.
Au niveau équipement le toit ouvrant, la direction assistée (en série sur la 2,0l), la climatisation et l’intérieur cuir font parti des options disponibles. A partir de 1978, la boite automatique devient elle aussi une option disponible sur les 2 moteurs.

Image

Les moteurs à partir de la série 2 sont aussi issus du coupé et non plus de la berline comme pour la série 1. L’entrée de gamme est toujours assurée par le 1600 qui ne change pas par rapport à la HPE série 1 avec ses 100 ch. Le 1800 disparaît de la gamme pour être remplacé par le 2,0l comme pour toutes les autres Beta. Ce moteur développe 119 ch pour un couple de 17,7 m/kg.

A partir de 1976, comme pour les coupés, une version dépolluée pour les USA est disponible. Le 1800 passe à seulement 86 ch et la HPE gagne quelques kilos : 115 au total en renforts divers. Le look a pris un sérieux coup car les nouveaux pare chocs alourdissent la ligne alors que le moteur perd pas mal de puissance.

Image
Version USA

Les chiffres de production de la série 2 :
HPE 1600 : 12 047
HPE 1800 : 1
HPE 1800 version USA : 1 438
HPE 2,0l : 12 764
Total de la série 2 : 26 250

La série 3 :
L’évolution des HPE suit celle des coupés et Spyder. Ainsi, avec l’année 1978 arrive la série 3. La calandre des versions 2,0l série 2 devient celle de toute la gamme des HPE. L’intérieur est complètement revu avec de nouveaux sièges plus enveloppants et un tableau de bord noir mat avec rembourrage. Les rétroviseurs sont désormais en plastique noir et intégrés à la carrosserie. Cette série 3 est aussi connue sous le nom de FL pour face lift ou restylage.

Image

Au niveau des moteurs, c’est presque un copier collé par rapport à la série2. le 1600 ne change pas et fournit toujours ses 100 ch pour un couple inchangé de 13,7 m/kg. Par contre le 2,0l perd un peu de sa puissance pour revenir à 115 ch (au lieu de 119) mais avec un couple en légère progression avec 17,9 m/kg.

Image
Boite auto à 3 rapports

Les chiffres de production de la série 3 :
HPE 1600 : 12 47
HPE 2,0l version USA : 152
HPE 2,0l : 12 805
Total de la série 3 : 25 430

La série 4 :
En 1982, la 4ème et dernière série de Beta HPE sort en concessions. La Beta HPE change légèrement de nom pour se nommer HP Executive. Cette série 4 est aussi connue sou le nom de FL2.
Nouveau changement de calandre pour un style qui se rapproche de celui de la Delta. Les pare chocs deviennent enveloppants et vont ainsi jusqu’au passages de roues avec un aileron pour les versions 2,0l. La carrosserie dans son ensemble subit un dé-chromage pour passer au noir mat, plus en vogue à cette époque.

Image

La palette de moteur commercialisée s’étend et se modernise. Si le 1600 est toujours fidèle au poste avec ses 100 ch, le 2,0l passe à l’injection et délivre maintenant 122 ch avec un couple inchangé de 17,9 m/kg. Une version 2,0l volumex est aussi disponible avec ses habituels 135 ch et son couple de 21m/kg. La version volumex bénéficie d’un traitement extérieur légèrement différent tout comme le coupé (bossage du capot, monogramme VX, spoiler avant différent).

Image

Les chiffres de production de la série 4 :
HP Executive 1600 : 4 427
HP Executive 2,0l ie : 8 544
HP Executive 2,0l vx : 2 369
Total de la série 4 : 15 340

Le reste de la production :
En 1978, des Beta HPE vont être assemblées en Espagne en kit pour y être vendues. Ces versions seront vendues par Seat pour le marché local avec le moteur 2,0l de 115 ch. 1350 modèles seront ainsi produits. Ces HPE seront très légèrement différentes de leurs cousines italiennes si on regarde de plus près l’équipement et la planche de bord. Les ventes vont se poursuivre sur l’année 1979.

Image

Sans descendance :
Malgré ce gros succès commercial, la Lancia Beta HPE n’aura pas de descendance, pas de fille spirituelle ou de modèle qui se rapproche de sa philosophie. Par contre le signe HPE sera repris dans la gamme Lancia d’une part pour désigner les versions 3 portes de la Delta 2 mais aussi pour présenter le prototype de la Delta 3.
Il est intéressant de noter que quelques HPE ont été utilisées pour des rallyes alors que les coupés n’étaient déja plus utilisés depuis longtemps. D’ailleurs une HPE au Monte Carlo 1982 a remporté sa catégorie.
Au total, la Lancia Beta HPE aura été produite à 71 261 exemplaires. C’est un score plus qu’honorable, un vrai succès. Le coupé, par comparaison, s’est vendu à un peu plus de 111 000 exemplaires. Si le pari de la HPE était osé, il s’est traduit commercialement parlant par des ventes d’un très bon niveau pour une voiture hors catégorie et sans concurrence.
Arnaud, Webmaster & Administrateur du site & des forums Lancia Net,
Président du club Lancia Net


Dedra 2.0 i.e. LS 1994
Dedra Station Wagon 1.8 LS gpl 1995
Kappa 2.0 LS 1997
Delta 1.8 LE 1995
Delta HPE td 1996 (vendue !)

Le bulletin d'adhésion (et de réadhésion) 2017 au club Lancia Net est disponible en cliquant ici !

Image
Avatar de l’utilisateur
Lancia_Net
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 11352
Inscription: Mer Fév 11, 2004 7:00 am
Localisation: Dijon

Retourner vers Les dossiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron