Site Announcements

Accès direct au site Lancia Net :
Image

Bienvenue à toutes et à tous sur le forum Lancia Net, forum du site et du club Lancia Net.

Véritable lieu d'échange entre passionnés de la marque, n'hésitez pas à venir vous y présenter. Et n'oubliez pas de consulter la FAQ, où vous trouverez bon nombre d'informations précieuses pour nos belles !


Obtenez vos entrées à 10€ au lieu de 14€ pour la salon Epoqu'auto à Lyon grâce au club !

Fiat Tempra

Découvrez les nombreux dossiers Lancia Net ! Bonne lecture !

Fiat Tempra

Messagede psal24 » Ven Sep 30, 2016 9:50 am

Un peu plus qu’une version à coffre de la Tipo :
Depuis 1988, la Tipo est la nouvelle compacte de Fiat. Elle inaugure une nouvelle plate forme destinée à équiper tout le groupe du constructeur sous différente marques (Alfa Roméo et Lancia). La Tipo, après les déboires au niveau des qualités de finition de la Ritmo, impose un nouveau standard plus en rapport avec les attentes du public et plus conforme à ce qui se fait chez la concurrence. Tout comme la Ritmo a eu sa version à 4 portes (la Regata), la Tipo va aussi avoir droit à sa version à malle arrière classique : la Tempra. Toutefois, tout comme la Regata en son temps, la Tempra n’est pas qu’une simple Tipo sur laquelle aurait été greffée une malle arrière classique. Elle a droit à sa propre identité avec quelques différences qui lui donne un aspect un peu plus statutaire.
Le projet 159 est identifié comme étant le type 3 (le type 2 étant la Tipo est le type 4 la Croma).

Image

Base de Tipo :
La Tempra sera lancée à la suite de la Lancia Dedra avec qui elle partage de nombreux composants.

La base technique de la Tipo est à peine retouchée mais dans l’ensemble, elle reste la même : la Tempra est donc une traction à 4 roues indépendantes. Les freins sont disques à l’avant, tambours à l’arrière.

Au niveau motorisation, les blocs les moins puissants de la Tipo sont oubliés. Le Fire 1,1l qui n’est proposé que dans une minorité de pays est d’ailleurs en train d’être abandonné par la Tipo et le 1,7l D de 57 ch n’est pas non plus au programme de la Tempra car il est en passe d’être remplacé par un 1,9l D. A l’autre bout de la gamme, la version sportive équipée du 1,8l 139 ch double arbre n’est pas à l’ordre du jour car il n’est pas question de proposer une modèle sportif. Cela laisse place toutefois à une large palette de moteurs afin de faire de la Tempra une bonne familiale.
Si la Tipo est disponible en concession depuis 2 ans, 1990 est aussi le moment où ses motorisations évoluent légèrement. La Tempra en profite d’emblée.

La gamme débute avec un 1,4l (1372 cc) de 76 ch alimenté par un carburateur double corps. Ce moteur vient de prendre 6 ch : couple maxi de 10,8 mKg à 2900 t/m, vitesse maxi de 172 km/h, 0 à 100 en 13,4s, km départ arrêté en 34,9s. Le poids total est de 1070 Kg pour la berline (environ 80 de plus que la Tipo).
Ses performances sont très légèrement en retrait à celles de la Tipo sauf en ce qui concerne la vitesse maxi (ce qui sera la cas sur pratiquement toutes les Tempra).

Vient ensuite un 1,6l (1580 cc) de 84 ch (+2 ch par rapport à la Tipo de 1988). L’alimentation est toujours confiée à un carburateur double corps pour un couple maxi de 13,3 m/kg à 2900 t/m. La vitesse maxi est de 177 km/h, le 0 à 100 est effectué en 12,3s.

Le moteur essence le plus puissant est le 1,8l (1756 cc) de 109 ch qui fait son apparition sur la Tipo. C’est un double arbre à injection électronique qui provient de chez Lancia (Dedra) dérivé du bloc 2,0l de 120 ch qu’on retrouve aussi sur la Croma. Les performances sont d’un tel niveau que la Tempra devient une routière. La vitesse maxi est de 190 km/h, le couple est de 14,3 m/kg à 3000 t/m et le 0 à 100 ne prend que 10,9s.

Vient ensuite la gamme des Diesel qui vient d’être améliorée sur la Tipo. L’ancien 1,7l D laisse place à un nouveau bloc de 1,9l D (1929 cc) de 65 ch. Les performances sont toujours assez modestes mais l’économie d’utilisation est réel malgré les 1170 kg de cette Tempra. Si la vitesse maxi n’est que de 162 km/h (la plus faible pour une Tempra), le couple de 12,1 m/kg à seulement 2000 t/m lui permet d’avoir des reprises convenable… du moins en ville. Le 0 à 100 est de seulement 18,9s.

Enfin, un second diesel est proposé, bâti sur le même bloc mais sur lequel un turbo a été greffé. Ses performances en font une alternative plutôt économique face au 1,8l i.e. car avec 90 ch, un couple de 19 m/kg à seulement 2400 t/m, une vitesse maxi de 178 km/h et un 0 à 100 en 12,1, ce Turbo Diesel ne semble pas faire ses 1210 kg quand on la conduit.

Toutes les boites de vitesses sont à 5 rapports manuelles.

Tout comme la Tipo, la Tempra est issue du centre de style IDEA. Deux carrosseries sont au programme puisqu’il s’agit de remplacer la Regata que ce soit en berline ou en break mais seule la berline sera lancée en 1990. Si l’avant ressemble à celui de la Tipo , il est en fait très légèrement différent (feux , calandre, pare choc) donnant sa propre identique à la Tempra.

Image

Image

Image

La cellule centrale est reprise à la Tipo mais pas tout son intérieur puisque la Tempra propose son propre design même s’il se rapproche énormément de celui de la Tipo. L’habitabilité est généreuse surtout en largeur où la Tipo s’était illustrée à sa sortie. Les sièges avants toutefois sont les mêmes. On trouve un peu plus d’espaces de rangement dans la Tempra, l’autoradio est placé différemment et la console centrale au sol est de série sur tous les modèles.
La Tempra reprend aussi le concept de tableau de bord digital de la Tipo pour les modèles haut de gamme.
Le coffre de la berline est conséquent : 500 litres (+150 litres par rapport à la Tipo).
La Tempra fait 4,354m de long, sur une hauteur de 1,44m pour une largeur de 1,695m. L’empattement est de 2,54m.

Image

Image

La production a lieue sur les mêmes chaines que la Tipo dans l’usine de Cassino.

La série 1 : 1990 – 1993
Le lancement intervient en Février 1990. La gamme s’articule autour de 3 niveaux de finition proche de la Tipo en terme de richesse voire légèrement supérieure.
Le modèle de base est disponible avec les moteurs les moins puissants : 1,4l et le 1,9l D. L’équipement est réduit au strict minimum. On trouve ainsi en série 2 rétroviseurs réglables depuis l’intérieur, le volant réglable en hauteur, les vitres teintées, le pré équipement radio.

Vient ensuite le modèle S (pour Super) qui peut être commandé avec les 1,4l, 1,6l et 1,9l D. L’équipement est enrichi avec en plus le siège conducteur réglable en hauteur avec accoudoir et appui lombaire, les appuis têtes arrières, les vitres avant électriques, le verrouillage centralisé, la direction assistée (sauf 1,4l) et des rideaux pare soleil sur la plage arrière. La 1,6l offre en plus le compte tours.

Image

Enfin, le haut de gamme est assuré par la finition SX qui peut être accompagné de tous les moteurs disponibles sauf le 1,4l. Cette fois ci, en série sont offerts la direction assistée, le check panel, le compte tour et une trappe à ski avec des sièges en velours. Les 1,8l et 1,9l TD offrent en plus les rétroviseurs électriques dégivrants, les anti brouillard avant.
Il est possible d’avoir en option sur la SX la climatisation et/ou le chauffage automatique (1,8l et 1,9l TD), l’ABS (sauf 1,9l D), les jantes alliage et les vitres arrière électriques.

Image

Image

Image

Image

La banquette rabattable est en option sur tous les modèles de la gamme Tempra tout comme la peinture métal. Les Diesel ont toujours d’office une direction assistée et le toit ouvrant par défaut est manuel sur les modèles de base et S alors qu’il est électrique sur les SX.

En 1991, la version break est lancée. Ce modèle change de dénomination par rapport à la Regata et se nomme Tempra Station Wagon (ou SW) au lieu de Week end. Le coffre du break est plus important que celui de la berline puisqu’il atteint 550 litres ( +50 litres) et est modulable jusque 1600 litres banquette rabattue.
La gamme est réduite en France avec seulement les 2 moteurs les plus puissants et une seule finition, la plus riche : 1,8l i.e. et 1,9l TD uniquement disponibles en SX.

Image

Image

Au même moment, la version de base de la Tempra est nommée Pop sur le 1,4l.

Enfin, toujours en 1991, la Tempra Selecta est mise sur le marché. Equipée du 1,6l avec un équipement équivalent à la SX, elle est associée à une boite de vitesse à variation continue simulant 4 rapports. Elle permet de bénéficie de l’automatisme pour un cout raisonnable (uniquement sur la berline toutefois).

En 1992, au Salon automobile de Genève, une version à 4 roues motrices de la Tempra SW est présentée, uniquement équipée du 2,0l i.e avec la plus haute finition disponible avec ABS de série. Si elle n’est disponible qu’à partir de la fin 1993, elle ne connaitra qu’une carrière confidentielle mais non importée en France.

Image

La série 2 : 1993 – 1997
A l’été 1993, la refonte de la Tipo est aussi appliquée à la Tempra. L’intérieur est légèrement refondu avec de nouveaux volants à 4 branches avec rembourrage et est à présent partagé avec la Tipo. Coté sécurité, les prétentionneurs de ceintures et les barres de renfort dans les portes sont de série. L’extérieur évolue avec discrétion sur la partie avant.

Image

Nouvelles normes anti pollution obligent, les moteurs à carburateurs passent à l’injection et à l’échappement catalysé.
Le 1,4l se mue en un 1,4l i.e. de 69ch (-1ch) avec son injection mono point. Le couple est pratiquement le même (10,8 Mkg soit -0,1 Mkg) pour des performances similaires.
De même, le 1,6l devient un 1,6l i.e. lui aussi grâce à une injection mono point. La puissance chute à 75ch (-9ch).

De son coté, le 1,8l malgré son injection multi point perd en puissance pour ne plus développer que 103 ch. Les performances globales rentrent dans le rang mais tout de même intéressantes.
En Suisse ou en Allemagne, ce n’est pas le 1,8l mais le 2,0l qu’on trouve alors qu’en Italie les 2 moteurs sont au catalogue. Le 2,0l offre la possibilité d’avoir en option une boite automatique.
Les moteurs diesel ( 1,9l et 1,9l TD) sont reconduit sans modifications.

Image
Selecta

L’entrée de gamme est la Pop. Toujours proposée uniquement avec les moteurs les moins puissants (1,4l et 1,9l D) et ne propose que le strict minimum : sièges en tissu, pas de boite à gant, vitres teintées, jantes tôle avec enjoliveurs couvrant entièrement la jante, appuis tête avant ajourés et 2 rétroviseurs réglables de l’intérieur . La banquette 2/3 1/3 est en option tout comme la direction assistée (sauf 1,9l D) ou le toit ouvrant manuel.
Le 1,4l n’est d’ailleurs disponible que dans cette finition en France et dans certains pays, ce moteur n’est même plus proposé.

Vient en suite la version S qui offre toujours un équipement digne de la catégorie supérieure alors qu’elle se veut le cœur de la gamme. Elle est disponible avec le 1,6l i.e., le 1,9l D et le 1,9l TD.

La SX est toujours commercialisée avec le 1,6l i.e., le 1,8l i.e. et le 1,9l TD.

Enfin, une version SLX apparait pour la première fois en France (déjà disponible dans d’autres pays), réservé au 1,8l i.e.

La gamme des breaks par contre est plus simple puisque la boite Selecta n’est pas disponible, le 1,6l i.e. est vendu en version S et SX, le 1,8l i.e. est disponible en version SX et SLX et qu’en diesel, le 1,9l n’est disponible qu’en finition S et le TDS uniquement qu’en SX.

A partir de 1994, l’airbag conducteur devient disponible en option sur tous les modèles avec un volant à 3 branches rapidement remplacé par un modèle à 4 branches.

Image

Image

A la mi 1995, alors que la Tipo attaque sa dernière année de commercialisation, la Tempra ne partage plus les mêmes modifications avec elle. Le 1,4l reste en état alors qu’il passe à 71 ch sur la Tipo. Le 1,6l reçoit une injection multi point auquel n’a pas droit la Tipo. La puissance fait un bon spectaculaire pour atteindre 92 ch. La boite Selecta n’est plus proposée.

A partir de 1996, la gamme se simplifie car la nouvelle Maréa va être lancée alors que de son coté la Tipo s’est déjà retirée face aux nouvelles Fiat Bravo/Brava. Les gammes berline et break sont strictement identiques en France (finition et moteur disponible). Le 1,4l i.e. devient disponible en France sur le Break.
Les versions de base et Pop ne sont plus vendues. Le bas de gamme est à présent la S (en 1,4l i.e. et 1,9l D).
Vient ensuite la Quartz qui remplace la SX (mais vendue moins chère) qui s’équipe du 1 ,6l i.e. ou du 1,9l TD.
Le moteur de 1,8l i.e. est abandonné tout comme la finition SLX.

A partir de 1997, seul le break reste au catalogue en France dans une unique version 1,9l TD en finition Quartz. Les dernières berlines se vendent sur stock car la nouvelle Fiat Maréa est disponible en concession mais uniquement en berline, le break étant prévu pour l’année suivante, signant la fin de production définitive de la Tempra après 669 221 exemplaires produits en Italie.

Les caractéristiques techniques :
1,4l : 1990 – 1993
1372cc alimenté par un carburateur double corps
76ch à 6000 t/m
Couple de 10,8 m/kg à 2900 t/m
Vitesse max : 172 km/h
0 à 100 : 13,4s

1,4l i.e. : 1993 - 1996
1372cc alimenté par une injection mono point + catalyseur
69ch à 6000 t/m
Couple de 10,8 M/kg à 3000 t/m
Vitesse max : 163 km/h
0 à 100 :

1,6l : 1990 - 1993
1580cc par un carburateur double corps
84ch à 5800 t/m
Couple de 13,3 m/kg à 2900 t/m
Vitesse max : 177 km/h
0 à 100 : 12,3s

1,6l i.e. : 1993 - 1994
1580cc alimenté par une injection mono point + catalyseur
75ch à 6000 t/m
Couple de 12,6 m/kg à 3000 t/m
Vitesse max : 170 km/h
0 à 100 : 13,8s

1,6l i.e. : 1995 - 1996
1580cc alimenté par une injection multi point + catalyseur
92ch à 5750 t/m
Couple de 13 m/kg à 2750 t/m
Vitesse max : 182 km/h
0 à 100 :

1,8l : 1990 - 1993
1756cc alimenté par une injection multi point
109ch à 6000 t/m
Couple de 14,3 m/kg à 3000 t/m
Vitesse max : 188 km/h
0 à 100 : 11,4s

1,8l : 1993c - 1995
1756cc alimenté par une injection multi point + catalyseur
103ch à 6000 t/m
Couple de 14,3 m/kg à 3000 t/m
Vitesse max : 188 km/h
0 à 100 : 12,0s

1,9l D : 1990 - 1996
1929cc alimenté par une injection
65ch à 4600 t/m
Couple de 12,1 m/kg à 2000 t/m
Vitesse max : 160 km/h
0 à 100 : 16,5s

1,9l TD : 1990- 1997
1929cc alimenté par une injection et un turbo
90ch à 4100 t/m
Couple de 19,0 m/kg à 2400 t/m
Vitesse max : 178 km/h
0 à 100 : 12,1s

Fiat Marengo :
Une version utilitaire pour quelques pays est développée sur la base du break. La Marengo 3ème du nom (après une Fiat 131 Panorama et une Regata Week end) est lancée en 1991 à la suite des Tempra SW. Les solutions retenues sont toujours les mêmes sur les différentes générations de Marengo : les portes arrières sont condamnées et les vitres arrières sont fumées. De même, les moteurs disponibles sont les diesel (1,9l D et TD).
Elle suivra les évolutions du break durant la carrière de la Tempra et sera remplacée en 1998 par une Maréa Week end transformée qui se nommera aussi Marengo.

Image

Image

Tofas Tempra :
En Turquie, Tofas produit des Fiat sous licence pour le marché local principalement. Depuis des années, le best seller est une Fiat 131 revue et corrigée au fil des années par les turcs.
Elle ne se différencie pas du modèle italien et reste badgée Fiat.
Elle sera produite à 129 590 exemplaires.
La Tempra turque sera produit en Egypte pour le marché local par Nasr qui a déjà des droits de productions d’autres Fiat depuis 1962.

Fiat Tempra au Brésil :
La Tempra a aussi été produite au Brésil où elle a reçu de nombreuses modifications par rapport au modèle italien à partir de 1992. L’une d’elle consiste en l’adoption du train arrière de la Lancia Prisma.
Au niveau du design extérieur, l’avant plus arrondi et les rétroviseurs à branches façon Fiat Croma des débuts sont aussi spécifiques au modèle.
De série, l’intérieur était spécifique et n’avait rien à voir avec la modèle italien. Il est tout en courbe et en douceur alors que nous n’avons connu qu’un modèle rectiligne.

Image

Image

Elle était disponible en version 2 portes (de 1993 à 1995) dont le moteur le plus puissant était le 2,0l 16v de 136 ch de la Tipo dans une inédite finition HLX jusqu’à l’arrivée d’une version 2,0l Turbo 16v de 165 ch.

Image

Image

La production brésilienne a été de 204 795 exemplaires jusqu’en 1999.

La Tempra Au Vietnam :
Identique au modèle proposé au Brésil au niveau du style, on retrouve la Tempra au Vietnam où elle est produite jusque 2001 en ayant droit à un dessin ré actualisé en cours de carrière.

Image
Renault Clio 3 1,5l Dci 85 Expression 2006
Renault Laguna 2,2l Dci 150 Carminat 2004
Alfa 156 3,2l GTA 250 Selespeed 2004
Lancia Kappa SW 2,4l JTD 136 LS Pack 1998
Avatar de l’utilisateur
psal24
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 13168
Inscription: Jeu Fév 12, 2004 7:00 am
Localisation: Essonne (91)

Retourner vers Les dossiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron