Site Announcements

Accès direct au site Lancia Net :
Image

Bienvenue à toutes et à tous sur le forum Lancia Net, forum du site et du club Lancia Net.

Véritable lieu d'échange entre passionnés de la marque, n'hésitez pas à venir vous y présenter. Et n'oubliez pas de consulter la FAQ, où vous trouverez bon nombre d'informations précieuses pour nos belles !


Obtenez vos entrées à 10€ au lieu de 14€ pour la salon Epoqu'auto à Lyon grâce au club !

Alfa 159

Découvrez les nombreux dossiers Lancia Net ! Bonne lecture !

Alfa 159

Messagede psal24 » Mar Mai 05, 2015 2:15 pm

Image

Succession délicate :
L'Alfa Roméo 156 a signé durant ses années de commercialisation quelques belles pages dans l'histoire de la marque en la remettant sur les rails du succès après une période d’incertitudes. Certes elle fût le fruit d’une collaboration avec Fiat. Certes, ce n’est pas une Alfa à l’ADN pure mais bien que ce soit une traction, elle renoue avec un style comme on souhaitait en revoir chez le constructeur turinois.
Le marché de l'occasion lui a réservé un bel accueil dès le début et rien à l'horizon ne permet de s'inquiéter du futur de cette ex star des show rooms, la fiabilité étant globalement d’un bon niveau et la finition d’un bien meilleur niveau que la précédente génération (Alfa 155). Alors remplacer cette ex best seller peut être une catastrophe pour Alfa.
Le rôle de la nouvelle 159 est donc reprendre un flambeau un peu lourd à porter et poursuivre le travail de titan de reconquête que la 156 avait amorcée avec un succès pratiquement inattendu.
Le redressement de la marque grâce à un style moins frileux avait marqué la vie de la 156. Pour la 159, le rôle est un peu différent : une montée en gamme tout en se tournant vers un haut de gamme sportif à la Audi ou BMW, références allemandes en la matière.

Image

Une 156 au superlatif :
La plate forme retenue pour la 159 est entièrement nouvelle. Elle est le fruit d’une collaboration entre Fiat et GM, plus particulièrement Alfa, Cadillac et Saab. Mais très vite, GM se retire du projet, laissant à Fiat le soin de terminer le projet seul.

La 156 avait redonné vie au style Alfa Roméo et de la meilleure manière qui soit. Bon nombre d’acheteurs avaient été conquis par le design tout en courbe sensuelles de la 156. La 159, si elle veut survivre dans le segment de plus en plus contesté (par les monospaces) des berlines familiales, doit imposer sa propre patte.

Dès 2001, le style de la future 159 est mis en chantier. Celle qu’on appelle en interne projet 939 veut être radicalement plus racée. A partir de 2002, la sortie de l’Alfa Brera, le concept car du salon de Genève, va révéler une partie du style de la 159.

Image

Image

Image
Alfa Brera concept 2002

L’accueil est si chaleureux que la direction de Fiat décide que le coupé Brera verra bien le jour mais surtout que la 159 devra fortement s’inspirer du concept Brera. C’est en juillet 2002 que le style sera définitivement figé.

La 159 se devait de faire au moins aussi bien si ce n’est mieux à tous les niveaux que la 156. Toutefois, elle devait commencer par aguicher son futur propriétaire. Mais là où les rondeurs de la 156 attiraient le regard , ce sont des lignes tendues et étendues qui monopolisent l’attention sur la 159. Le changement est radical. Il est difficile à croire que l’une descend de l’autre. Rupture de style certes mais avec classe. Les poignées de portes par exemple ne sont plus du tout discrètes pour au contraire s’afficher en grand. Dessinée par Giorgetto Giugiaro en collaboration avec le centre de style Alfa Romeo, on retrouve tout de même certains traits qui ont fait le charme de la 156 comme la calandre proéminente ou la plaque d’immatriculation avant décalée. La 159 force le trait avec des optiques avant et arrière très travaillés.

Image

Image

Tout comme la 156, la 159 est prévue en break mais pas à son lancement, la 156 SW poursuivant sa carrière durant quelques mois.

De son coté, l’espace intérieur est taillé pour son pilote. La console centrale est tournée face au conducteur afin d’offrir le maximum d’accessibilité et de lisibilité des accessoires, que ce soit les cadrans ou l’écran multi-fonction. Il est important de noter (encore) de nouveaux progrès en matière de qualité de finition, qualité des assemblages ainsi que la qualité des matériaux qui haussent (encore) une fois le niveau. Les remarques à ces sujets lors des années 80 sont à présent bien loin et après avoir été dans les mauvais élèves, Alfa Roméo joue plutôt dans le peloton de tête sans atteindre la première place toutefois.

Image

Le volant à trois branches, réglable en hauteur et profondeur, associé au siège conducteur enveloppant réglable dans toutes les dimensions, permettent d'obtenir une position la plus idéale et confortable possible. L’équipement des 159 se veut premium même en entrée de gamme. Toutes les 159 offrent un démarrage par clé/carte.

Image

Image

Côté coffre en revanche, la taille de la 159 laissait espérer plus de volume. C’est certainement avec l’habitabilité arrière, le plus gros point noir de cette Alfa Roméo, critiques déja formulées sur la 156. Les concessions au style et à la sécurité sont passées par là. Les 22 cm de plus de la 159 par rapport à la 156 ne sont pas au bénéfice de l’habitacle. Niveau taille, la 159 est d’ailleurs à peine plus petit qu’une 166.

La 159 mesure 4,660m sur un empattement de 2,700m, pour une largeur de 1,828m et une hauteur de 1,417m. Le poids varie de 1,480t à 1,630t selon les versions.

Image

Bien entendu, la 159 reçoit ses 5 étoiles aux crash tests.

La 159 est disponible avec 3 moteurs essence JTS et 3 moteurs JTD avec common rail dernière génération.
Chez Alfa Roméo, ce sont les moteurs qui font parler d’eux en premier en général (le fameux cœur sportif) et la 159 ne déroge pas à la règle si ce n’est que cette fois ci, le fond de la discussion n’est pas le même.
Là où la 159 se fait remarquer, c’est surtout sur l’origine de ses blocs essence qui ne sont plus italiennes et même parfois australiennes. Venant des accords Fiat/GM (General Motors), les blocs sont désormais fournis par la banque d’organes Opel et par la filiale Holden de GM qui officie en Australie. Certes les motoristes maison retouchent ces blocs mais le chant Alfa n’est plus ce qu’il était et l’accent italien n’est plus toujours aussi musical.

Toute la gamme de moteur à essence est nommée JTS. Cette technologie intègre un carter en alliage, une culasse à 4 soupapes par cylindre, une injection directe et un calage variable des soupapes d'admission et d'échappement. C’est ce qui se fait de mieux.

Dans de nombreux pays (mais pas en France) c’est à un 1,8l MPI de 140ch qui ouvre la gamme des moteurs. C’est le seul qui n’offre pas la technologie JTS. Ce bloc est déjà connu chez GM comme étant un Ecotec chez Opel (Vectra) mais équipe aussi sur la Chevrolet Nubira ou la Saab 9-3. Avec 1796cc il propose 175Nm de couple et permet à la 159 de terminer l’exercice du 0 à 100 en 10,2s et d’atteindre une vitesse de pointe de 208 km/h. La boite est à 5 rapports manuels (c’est la seule à 5 rapports).

En France, l’entrée de gamme est proposée sous la forme d’un 1,9l JTS de 160ch. Ce 1859cc propose un couple maxi de 190Nm à 4500t/m et propulse la 159 à un flatteur 216 km/h avec un 0 à 100 effectué en 9,5s.

Vient ensuite un 2,2l JTS de 185ch. Les performances globales sont améliorées : 0 à 100 en 8,7s et vitesse maxi de 224 km/h. Le couple de ce bloc de 2198cc est de 230Nm à 4500 t/m.

Image
2,2l JTS

Les v6 purs produits Alfa ne sont plus, les dernières normes anti pollution ayant eu raison de ce mélodieux bloc. C’est donc une base Holden qui vient remplacer l’antédiluvien v6 Alfa apparu au début des années 80. Ce 3,2l JTS propose 260ch et est obligatoirement proposé avec la transmission Q4 à 4 roues motrices. Les performances sont d’un autre niveau : 244 km/h de vitesse de pointe, couple de 322Nm et 0 à 100 en 7,0s.
Si ce 3195cc n’est pas un mauvais bougre il n’a pas la sonorité si particulière de l’ancien V6 même s’il a une belle voix. Il est assemblé en Australie par Holden.

Image
3,2l JTS V6

Toutes les transmissions sont manuelles à 6 rapports.

Il n’y a pas de version GTA prévue mais Alfa se réserve le droit d’en offrir une plus tard en fonction du succès de la 159. Un remaniement du groupe Fiat durant l’études de la 159 doit permettre un rapprochement entre Alfa et Maserati et peut être d’offrir un moteur provenant de ces marques de prestige.

Concernant les diesels, ce sont les dernières générations de moteurs maison qu’on retrouve. Toujours issus des blocs JTDm made in Fiat, ils font depuis quelques années les beaux jours du groupe italien. La fiabilité de ces blocs est connue et reconnue par la presse spécialisée depuis plusieurs années, pour ne pas dire depuis leur lancement. Tous ces moteurs sont associées à des boites de vitesses mécaniques à six rapports.

La gamme diesel débute par le déjà connu 1,9l JTDm de 120ch. C’est le seul bloc diesel à ne pas proposer une culasse à 4 soupapes par cylindre mais il dispose du filtre à particules en série comme tous les autres diesels. Ce 1910cc offre déjà 280Nm de couple dès 2000 t/m et propulse la 159 à un honorable 191 km/h (0 à 100 en 11,0s).

Vient ensuite une version 16v de ce même moteur. La puissance passe à 150ch et le couple se renforce (320 Nm). De même, la vitesse maxi fait un bond en avant (212 km/h) avec un 0 à 100 expédié en 9,2s.

Image
1,9l JTDm 16v

Enfin, comme il est de coutume chez Alfa, un 5 cylindres 2,4l JTDm coiffe la gamme diesel. Les 2387cc proposent un couple massif de 400 Nm dès 2000 t/m pour une puissance de 200ch (alors qu’il n’en proposait ‘que’ 175 sur la 156). Le 0 à 100 est une pure formalité de seulement 8,4s et cette 159 atteint la vitesse 228 km/h maximum.

Image
2,4l JTDm 20v

Naturellement, tous les moteurs de l’Alfa 159 répondent aux normes d’émissions polluantes Euro 4. En outre, les moteurs Diesels sont équipés en série du filtre à particules PDF conçu pour toute la durée de vie du véhicule qui ne requiert pas l’emploi d’additifs pour sa régénération.

Le site de production retenu est l’usine de Pomigliano d'Arco.

Série 1 : 2005 / 2007
La 159 est lancée en septembre 2005 alors que les accords avec GM cessent !

Il ne reste plus qu’à choisir son modèle : 17 versions, 6 moteurs, 3 niveaux de finition, 9 teintes de carrosserie et 3 aménagements intérieurs en trois variantes chromatiques (noir, gris ton sur ton ou noir/beige). Le choix est vaste et les combinaisons pour l’habitacle multiples !

Image

Image

Image

Image

Une version de base est disponible dans quelques pays (mais pas en Italie ou en France) et propose déjà l’ABS, 7 airbags, la climatisation manuelle, VDC / ASR / EBD.

La gamme habituelle débute par la version Progression. Elle reprend l’équipement de la version de base et y ajoute encore une radio CD RDS, 8 airbags, un accoudoir central avant avec un compartiment de rangement, une trappe à ski, des roues en alliage de 16 pouces, une climatisation automatique à 2 zones, un ordinateur de bord, les anti brouillards avant, un volant réglable en hauteur et profondeur, les vitres électriques à l’arrière, le régulateur de vitesse, l’ordinateur de bord et le volant et pommeau en cuir. Les sièges sont en tissus.

Image

Vient ensuite la version Distinctive. Elle ajoute à la liste d’équipement déjà assez complète de la Progression une radio CD MP3, des roues alliage de 17 pouces, le capteur de pluie, les feux automatiques, le contrôle de la pression des pneus, les capteurs de recul, les commandes de la radio au volant et la banquette 2/1 1/3. Les sièges sont en velours.

Image

Enfin, la gamme se clôture avec la Sélective qui ajoute encore au catalogue d’équipements l’aide au stationnement avant, la climatisation 3 zones, les sièges électriques et chauffants, la sellerie en cuir, les rétroviseurs chauffants et rabattables et une double sortie d’échappement chromée.

Image

Image

Une des bonnes surprises en provenance de la 159 est sa tenue de route qui se révèle très sûre même si la 156 n’avait pas de problème particulier à ce niveau là. Le mérite en revient à de nouvelles suspensions, à une rigidité de la coque très travaillée (soudures laser) et à une direction extrêmement précise et directe.

La 159 bénéficie du VDC (Vehicle Dynamic Control) qui orchestre le comportement dynamique et est associé à un anti-patinage déconnectable. La 159 se veut être une berline dynamique et surtout pas pataude à conduire ou pire, sans âme. A noter que le freinage est doté de l’ABS avec répartiteur électronique de freinage (EBD) toujours de série sur tous les modèles. Enfin au chapitre sécurité, il ne faut pas oublier les airbags frontaux, latéraux ainsi que des rideaux (8 en tout). La 159 offre la possibilité en option de se doter pour les genoux du conducteur d’un airbag de dernière génération.

La 159 est bien plus généreuse que la 156 qui parait presque frêle à coté : +23cm (elle ne mesure que 6cm de moins que la 166), +9cm en largeur avec un empattement augmenté de 10cm.
Malgré ces dimensions en hausse, tout comme pour la 156, l’habitabilité à l’arrière est un peu juste mais au moins elle offre une banquette rabattable qui a toujours été refusé à son ainée.

Au chapitre de la finition, on est à la fois en terrain latin pour la chaleur des tons et l’impression générale mais aussi germanique pour la qualité de finition.

Attention toutefois, la 159 vaut jusqu’à 4000 € de plus que la 156 qui lui précédait et pèse aussi 200kg de plus ! Plus grande, plus lourde, plus chère… Il y a de quoi dérouter plus d’un habitué de la marque.

Les revues de la presse spécialisée ne sont pas toujours tendre avec ces nouveaux moteurs essence d’origine non italienne. Un moteur Alfa étant un « objet » en lui même, les dernières versions laissent un goût de trop peu en général que ce soit en terme de performance ou de musicalité. Et malgré des puissances plus que correctes, les 159 les moins puissantes ont du mal à convaincre. Le poids de la 159 se charge d’étouffer tout le dynamique qu’on est en droit d’attendre.

A partir de Mars 2006, la 159 est aussi proposée sous la forme d’un break. Nommé SW ou Sport Wagon comme pour la 156, cette 159 fait la part belle au style au détriment de la capacité de chargement. Elle repose sur le même empattement que la berline et lui reprends de nombreux composants même pour l’arrière comme il est de coutume. Le break pèse environ 50kg de plus que la berline.

Image

Image

Image

La gamme de moteur et de finition disponible est identique à la berline. Toutefois la gamme évolue à ce moment là. La finition Progression disparait au profit de l’Impression qui est un peu moins bien équipée : Radio CD, jantes alliage, anti brouillard avant et régulateur de vitesse disparaissent. Ceci permet de proposer une entrée de gamme plus compétitive car les premiers chiffres de vente de la 159 ne sont pas brillants comparés à ceux de la 156 en fin de carrière.

Autre nouveauté en 2006 , à partir de Juin, Une boite automatique nommée Q Tronic est disponible sur les 1,9l JTDm 16v et 2,4l JTDm. Si l’agrément de cette nouvelle transmission est bien réel, il se paie au prix fort (plus de 2000 €) et augmente considérable la consommation sur certains modèles (jusqu’à +1l/100).
Même s’il peut paraitre incongru de proposer une boite automatique sur une Alfa, la 159 veut concurrencer les BMW et Audi similaires qui proposent des boites automatiques modernes qui se vendent très bien et correspondent aux attentes des clients de cette catégorie de voitures premium.
La Q-Tronic vient donc rattraper ce retard de la plus belle des façons car elle sait s’adapter électroniquement à la façon de conduire de son pilote. Elle dispose de 3 modes de fonctionnements : normal, sport et hiver. Il est possible de l’utiliser aussi en mode séquentielle à partir du levier (pas de palettes au volant).
La Q-Tronic est disponible sur les finitions Distinctive et Sélective.

Image

Les performances sont à peine retouchées grâce à la gestion électronique avancée. Sur le 1,9l JTDm, La vitesse maxi est de 209 km/h (-3 km/h) et le 0 à 100 est effectué en 9,5s (contre 9,2). De même, le 2,4l JTDm perd 3 km/h en vitesse en vitesse de pointe (225 km/h à présent) alors que le 0 à 100 gagne 0,1s (8,3s).

En Janvier 2007, c’est au tour de la 3,2l v6 JTS de proposer une option Q-Tronic. Les pertes de performances sont quasi inexistantes : 0 à 100 en 7,2s (+0,2s) et la vitesse de pointe reste inchangée (244 km/h).

En Mars 2007, au moment du salon de Genève, c’est au tour de la 2,2l JTS de disposer d’une boite automatique mais cette fois ci, ce n’est pas une Q-Tronic mais une Selespeed maison qui est proposée. Il s’agit donc d’une boite robotisée qui supprime la pédale d’embrayage tout en conservant la même boite de vitesse que la version manuelle. Elle se reconnait à son levier de vitesse différent et à ses palettes au volant.
Les performances sont identiques à la version manuelle.

Image

Image

Image

Au même moment, apparait une nouvelle finition : la Ti (qui a eu un très beau succès sur la 156 et avait même permis une belle relance des ventes en fin de carrière). Si vous vouliez plus de sportivité dans la présentation, vous êtes servi. Disponible sur la berline et le break, on peut commander cette finition avec les moteurs les plus puissants : 2,2l JTS, 3,2l v6 JTS, 1,9l JTDm 16v et 2,4l JTDm.
La 159 Ti est une Distinctive à laquelle on ajoute des jantes alliage 19 pouces spécifiques, une suspension sport plus ferme et plus basse, un pédalier en aluminium, le double échappement chromé, un intérieur cuir sport avec surpiqures rouges, des rétroviseurs chromés et des étriers de freins Brembo peints en rouge.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

En Mai 2007, le 2,4l JTDm évolue pour passer à 210ch (+10ch), ce qui permet de mieux gérer le petit creux à bas régime mais cette nouvelle version du 5 cylindres n’est disponible qu’avec une transmission intégrale Q4. Les performances ne pâtissent pas du surpoids occasionnée par la nouvelle transmission grâce à la nouvelle cartographie moteur. Le 0 à 100 est plus vif de 0,2s (8,2s) alors que la vitesse maxi est la même (228 km/h).

A partir de Juillet 2007, la version 200ch du 2,4l JTDm est définitivement remplacée sur la version 2 roues motrices par son pendant à 210ch, sauf en version Q-Tronic qui reste au catalogue. Libérée de la transmission intégrale, cette 159 permet une vitesse de pointe de 230 km/h avec un 0 à 100 toujours effectué en 8,2s.

Série 2 : 2008 / 2012
Le temps est venu à partir de Mai 2008 pour la 159 de se remettre à jour. Il n’est pas question de mettre des fortunes dans un replâtrage qui pourrait gâcher le style général qui plait toujours autant. D’autant plus que les chiffres de vente sont bien inférieurs à ceux espérer. Seules des retouches discrètes comme de nouvelles jantes alliage et un nouvel habillage de l’intérieur sont au programme.
Par contre, la structure de la 159 est revue pour gagner en moyenne 45kg sur toutes les versions.
La malle peut désormais s’ouvrir depuis l’extérieur à l’aide du logo.

Image

Un différentiel électronique Q2 est aussi monté en série, limitant le sous virage.

Une nouvelle finition nommée Sport intègre la gamme (mais pas en France). Moins radicale que la Ti dans sa présentation, elle permet toutefois d’obtenir des jantes de 17 pouces spécifiques, un équipement de Distinctive avec une sellerie spécifique.

Image

Niveau motorisation, le 3,2l v6 JTS est désormais disponible sans la transmission intégrale Q4 qui n’est plus qu’une option. Le v6 ne demandait pas mieux pour s’exprimer à son plein potentiel : 0 à 100 en 7,1s (+0,1s) et vitesse de pointe de 250 km/h (+6 km/h).

Au salon de Gevève de Mars 2009, Alfa présente (enfin) son premier moteur essence produit en interne pour la 159. Il s’agit d’un 1750 (cylindrée mythique pour Alfa) turbo qui remplace les 1,9l et 2,2l JTS (mais pas le 1,8l quand il est proposé). En réalité, si ce moteur est nommé 1750 TBI, il a pour cylindrée exacte 1742cc. Il remplace avantageusement les 2 moteurs 4 cylindres JTS qui se montraient un peu trop paresseux et gourmands. Il offre une puissance confortable de 200ch associé à un couple généreux de 320 Nm. Ainsi équipé, la 159 file à 235 km/h maxi et peaufine son 0 à 100 en seulement 7,7s.
Ce moteur intégre une distribution avec calage variable sur l’adminssion et sur l’échappement et une haute pression d’injection directe. Il se permet même d’être 15kg plus léger qu’un bloc 2,2l JTS et passe les normes Euro 5.

Image
1750 Turbo

Au même moment, la gamme diesel est remaniée. Les 2 versions du 1,9l JTDm (8 et 16v) vont recevoir une série de modifications afin d’abaisser les émissions de polluants et d’optimiser les consommations en vue des nouvelles normes Euro 6. Ils prennent la dénomination Eco en plus.
La version à 8 soupapes conserve ses 120ch et propose le même couple de 280Nm. La vitesse maxi passe à 197 km/h (+6km/h) et le 0 à 100 gagne encore 0,3s (10,7s).
De son coté le 16v passe à 170ch (+20ch) en devenant un 2,0 JTDm de 1956cc. Déjà connu chez Lancia pour la Delta 3 mais avec 165ch ce moteur a été retravaillée par les ingénieurs maison. Le couple maxi est de 360Nm (+40Nm), la vitesse maxi est de 218 km/h et la 0 à 100 est expédié dans un flatteur 8,8s.
On retrouvera aussi ce nouveau 2,0l JTDm chez Saab (9-3) et Opel (Insigna et Zafira).

Il existe une version de ce nouveau 2,0l JTDm Eco sans les optimisations Euro 6 qui se nomme simplement 2,0l JTDm. Seules ses émissions de polluants sont différentes , la puissance et les performances étant les mêmes.

Malgré l’arrivée de cette dernière motorisation, la version 150ch du 1,9l JTDm poursuit sa carrière en boite manuelle ou Q-Tronic.

En Mai 2009, la gamme de finition connait une petite réorganisation. Les Distinctive et Sélective proposent en série la radio CD MP3 et des jantes en 17 pouces alors que les Sport et Ti offrent le Blue&Me.

Durant l’année 2009, disparait le haut de gamme de la 159 ; la 3,2l v6 JTS rend les armes en version 2 roues motrices, puis quelques mois après en version Q4.

Durant l’été 2010, le catalogue se réduit encore : la version Q4 de la 2,4l JTDm n’est plus disponible tout comme le 1,8l MPI quand il a été proposé. Le 1,9l JTDm de 150 ch disparait lui aussi.

La gamme de finition se simplifie au même moment : L’Impression disparait, remplacée par l’Impulsive qui offre l’ordinateur de bord , les vitres arrières électriques, le régulateur de vitesse, la climatisation automatique, le Blue&Me, les commandes aux volants et les antibrouillards avant.
La Distinctive gagne l’aide au stationnement avant et arrière, un volant sport, une sellerie cuir/tissu et des rétroviseurs rabattables.

Image

La Ti gagne les rétroviseurs rabattables électriquement, les aides au stationnement avant et arrière.

Enfin la Selective reçoit le GPS et le volant sport en cuir de série.

En Octobre 2010, le 1,9 JTDm 8v disparait du catalogue, étant remplacé par une version dégonflée du récent 2,0l JTDm qui passe de 170 à 136ch. Malgré cette perte de puissance, la 159 JTDm 136 est encore capable de belle performance : 0 à 100 en 9,9s, vitesse de pointe de 202km/h et un couple encore élevé de 350Nm.

A partir de l’été 2011, la gamme est épurée de façon drastique : seules les 2,0l JTDm de 136 et 170 restent au catalogue uniquement proposée en break.

La fin de production à l’usine s’établie en octobre 2011, les dernières 159 se vendant sur stock en 2012, parfois même jusqu’en Juin 2013. Aucun autre modèle ne prend directement la relève de la 159.

Les caractéristiques techniques :
1750 TBI : 2009 / 2011
4 cylindres en ligne 1742cc 16v
200ch
Couple de 320 Nm à 1400t/m
0 à 100 en 7,7s
235 km/h

1,8l MPI : 2005 / 2010 (non importé en France)
4 cylindres en ligne 1796cc 16v
140ch
Couple de 175 Nm à 3800t/m
0 à 100 en 10,2s
208 km/h

1,9l JTS : 2005 / 2009
4 cylindres en ligne 1859cc 16v
160ch
Couple de 190 Nm à 4500t/m
0 à 100 en 9,5s
216 km/h

2,2l JTS : 2005 / 2009
4 cylindres en ligne 2198cc 16v
185ch
Couple de 230 Nm à 4500t/m
0 à 100 en 8,7s
224 km/h

2,2l JTS Selespeed : 2006 / 2010
4 cylindres en ligne 2198cc 16v
185ch
Couple de 230 Nm à 4500t/m
0 à 100 en 8,7s
224 km/h

3,2l JTS v6 24v : 2008 / 2009
6 cylindres en v 3195cc 24v
260ch
Couple de 322 Nm à 4500t/m
0 à 100 en 7,1s
250 km/h

3,2l JTS v6 24v Q4 : 2005 / 2009
6 cylindres en v 3195cc 24v
260ch
Couple de 322 Nm à 4500t/m
0 à 100 en 7,0s
244 km/h

3,2l JTS v6 24v Q4 Q-Tronic : 2007 / 2010
6 cylindres en v 3195cc 24v
260ch
Couple de 322 Nm à 4500t/m
0 à 100 en 7,2s
244 km/h


1,9l JTDm 8v : 2005 / 2009
4 cylindres en ligne 1910cc 8v
120ch
Couple de 280 Nm à 2000t/m
0 à 100 en 11,0s
191 km/h

1,9l JTDm 8v Eco : 2009 / 2010
4 cylindres en ligne 1910cc 8v
120ch
Couple de 280 Nm à 2000t/m
0 à 100 en 10,7s
197 km/h

1,9l JTDm 16v : 2005 / 2010
4 cylindres en ligne 1910cc 16v
150ch
Couple de 320 Nm à 2000t/m
0 à 100 en 9,2s
212 km/h

1,9l JTDm 16v Q-Tronic : 2006 / 2010
4 cylindres en ligne 1910cc 16v
150ch
Couple de 320 Nm à 2000t/m
0 à 100 en 9,5s
209 km/h

2,0l JTDm 16v : 2010 / 2011
4 cylindres en ligne 1956cc 16v
136ch
Couple de 350 Nm à 1750t/m
0 à 100 en 9,9s
202 km/h

2,0l JTDm 16v : 2009 / 2011
4 cylindres en ligne 1956cc 16v
170ch
Couple de 360 Nm à 1750t/m
0 à 100 en 8,8s
218 km/h

2,0l JTDm 16v Eco : 2009 / 2011
4 cylindres en ligne 1956cc 16v
170ch
Couple de 360 Nm à 1750t/m
0 à 100 en 8,8s
218 km/h

2,4l JTDm 20v : 2005 / 2007
5 cylindres en ligne 2387cc 20v
200ch
Couple de 400 Nm à 2000t/m
0 à 100 en 8,4s
228 km/h

2,4l JTDm 20v Q-Tronic : 2006 / 2010
5 cylindres en ligne 2387cc 20v
200ch
Couple de 400 Nm à 2000t/m
0 à 100 en 8,3s
225 km/h

2,4l JTDm 20v : 2007 / 2009
5 cylindres en ligne 2387cc 20v
210ch
Couple de 400 Nm à 1500t/m
0 à 100 en 8,2s
230 km/h

2,4l JTDm 20v Q4 : 2007 / 2009
5 cylindres en ligne 2387cc 20v
210ch
Couple de 400 Nm à 1500t/m
0 à 100 en 8,2s
238 km/h

Les séries spéciales :
159 Super Bike :
Pour le marché Suisse en 2008, une série spéciale Super Bike voit le jour afin de célébrer le partenariat entre Alfa et le célèbre championnat moto . Un seul moteur est disponible : 2,4l JTDm. Une seule couleur est disponible : noir. Heureusement on peut encore choisir entre la berline ou le break.
De série elle offre ; jantes 18 pouces, étriers rouges Brembo, suspension sport, rétroviseurs chromés, sellerie tissu spécifique, volant en cuir avec commandes de la radio, climatisation bizone, 4 vitres électriques, régulateur de vitesse.

Image

Limited Sport Edition :
En Octobre 2009, en Angleterre, est proposée une 159 Limited Sport Edition. Trois teintes métallisées sont au programmes (blanc, gris et noir) et sont associées à des roues de 18 pouces teintées façon titane satiné. Seul le break est offert à la vente.
La sellerie est en cuir noir, le volant sport en cuir intègre les commandes de la radio, la plage arrière et les montants ainsi que le pavillon sont noirs, le régulateur de vitesse, la climatisation automatique bizone et le Blue&Me sont de série.
Cette 159 est disponible avec le 1,9l JTDm 16v ou le 2,4l JTDm Q-Tronic.
250 exemplaires sont prévus.

Image

159 Edizione Sprint :
Pour Décembre 2009, la Belgique propose une série spéciale nommée Edizione Sprint. Elle offre des jantes en 16 pouces, des logos spécifiques, une sellerie cuir, la climatisation bizone, le régulateur de vitesse. Elle est disponible en berline ou en break avec toutes les motorisations disponibles sur le marché Belge.

Image

Image

Image

159 Super :
Pour écouler les 100 derniers exemplaires sur le marché français, une série spéciale nommée Super est lancée en Février 2011. Berline et break sont concernées. On retrouve aussi cette série spéciale dans d’autres pays d’Europe comme L’Italie avec quelques différences. Le choix se limite au 1750 TBI et aux 2 versions du 2,0l JTDm (136 et 170ch).
Cette 159 propose le GPS, le régulateur de vitesse, la climatisation bizone, les rétroviseurs chromés, les aides au stationnement, le volant cuir et le Blue&Me.

Image

159 GTA
Elle aura fait le buzz sur le net durant de longs mois. Elle aura été attendue. Elle aura été désirée mais la 159 GTA n’est jamais née malgré des prototypes surpris sur des pistes d’essais.

Dès 2007, la rumeur fait état d’un V8 4,3l de 400 à 420ch d’origine Ferrari/Maserati associée à une transmission intégrale qui viendrait en remplacement d’une version turbo du v6 3,2l JTS qui semblait ne pas convenir. Le couple devait être de plus de 500 Nm.
Le rapprochement entre Alfa et Ferrari/ Maserati devait rendre ce transfert possible.

Image

Image

Elle était annoncée (non officiellement) pour 2008 mais ne verra jamais le jour. Une dernière rumeur la voyait sortir en 2009 avec un V8 porté à 440ch.

Alors que la 156 a connu un engagement victorieux en WTCC, la 159, malgré un programme qui devait aboutir en 2006 ne connaitre pas les joies de la piste. La 159 se révélera n’être qu’une voiture de sécurité en super bike où Alfa s’était associée en 2007.

Image

Alfa 159 Compressor Autodelta :
A partir d’une 159 2,2l JTS, Autodelta, préparateur non officiel mais particulièrement proche d’Alfa, propose une version intégrant un compresseur en Juin 2008. Il aura fallu 18 mois de développement pour ajouter un compresseur Rotrex faisant passer la puissance du 4 cylindres de 185 à 245ch. Le couple lui aussi bondit de façon spectaculaire de 230 à 290Nm.
L’Alfa 159 J4 2,2C voit sa suspension complètement revue avec un freinage optimisé. Elle propose ainsi des performances proche de la 159 3,2l v6 JTS mais avec 150kg de moins puisqu’elle ne dispose pas de la transmission intégrale Q4.

Image

Image

Image

Une commercialisation pour le 1er juillet 2008 est annoncée officiellement venant renforcé la gamme des modèle Autodelta qui compte une Brera et un Spider. Quelque soit la 159 2,2l JTS, il faut 6 à 7 heures de travail pour lui greffer le kit et environ 150km pour valider les modifications.

Toutefois Autodelta propose aussi de simplement reprogrammer les 159 2,2l JTS ou 3,2l v6 JTS pour optimiser la consommation tout en augmentant la puissance.

Une version Corsa de plus de 260ch est annoncé au même moment comme un kit optionnel qu’il est possible de commander même après livraison de sa 159 Compressor.

Et si cette 159 n’est pas encore propre à vous satisfaire, en attendant 2009, vous pouvez commander la version v6 de chez Autodelta. La 159 J4 3,2C se pare elle aussi d’un compresseur (toujours un Rotrex) sur son 3,2l JTS. On passe de 260 à 352ch avec un couple qui explose le plafond à 435Nm au lieu de 322.
Un échappement Ragazzon à 4 sorties est bien entendu de la partie tout comme un refroidissement indépendant du compresseur.

Image

Image

Image

La vitesse maxi n’est que de 260 km/h… limitée électroniquement toutefois car les tests sans limiteurs annoncent 280 km/h. Le 0 à 100 est pulvérisé en 5,4s. La suspension a été abaissée de 20mm et a été raffermie. Le système de freinage a été optimisé et des jantes 19 pouces équipées de pneus Dunlop (tous 2 partenaires d’Autodelta) viennent compléter le package.

Cette 159 chasse sur les terres des BMW M5, Audi S6 ou Mercedes E AMG sans aucun complexe.
Renault Clio 3 1,5l Dci 85 Expression 2006
Renault Laguna 2,2l Dci 150 Carminat 2004
Alfa 156 3,2l GTA 250 Selespeed 2004
Lancia Kappa SW 2,4l JTD 136 LS Pack 1998
Avatar de l’utilisateur
psal24
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 13169
Inscription: Jeu Fév 12, 2004 7:00 am
Localisation: Essonne (91)

Retourner vers Les dossiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités