Site Announcements

Accès direct au site Lancia Net :
Image

Bienvenue à toutes et à tous sur le forum Lancia Net, forum du site et du club Lancia Net.

Véritable lieu d'échange entre passionnés de la marque, n'hésitez pas à venir vous y présenter. Et n'oubliez pas de consulter la FAQ, où vous trouverez bon nombre d'informations précieuses pour nos belles !


Obtenez vos entrées à 10€ au lieu de 14€ pour la salon Epoqu'auto à Lyon grâce au club !

Alfa 147

Découvrez les nombreux dossiers Lancia Net ! Bonne lecture !

Alfa 147

Messagede psal24 » Ven Juin 09, 2017 10:50 am

L’autre Alfa du renouveau :
Le lancement de la 156 a été un très grand succès pour Alfa surtout après le semi échec de la 155 qui n’a pas su convaincre les fidèles de la marque. Passage à la traction, style fade, manque de version sportive avec un ADN Alfa prononcé, la 155 a laissé sur sa faim les habitués et a peu convaincus les autres. Avec la 156, le style est redevenu un élément fort de la marque. Et en plus, le niveau de qualité a enfin progressé de façon significative.
Afin de remplacer le couple 145/146 qui n’a pas non plus remporté tous les suffrages, un nouveau modèle est lancé en surfant sur la vague de la 156 en lui reprenant certains éléments techniques.
Malgré l’originalité de proposer 2 carrosseries très différentes avec 2 charmes bien particulier, malgré une offre moteur qui ne cessera de s’améliorer, les chiffres de vente des 145/146 n’atteindront pas ceux de la 33. Pourtant, les progrès par rapport à l’antique 33 elle-même dérivée de l’Alfasud du début des années 70 sont énormes mais pas encore suffisant. Les 145 et 146 sont des mal aimées bourrées de qualités mais sans ADN Alfa. Les carrières de ces véhicules auraient pu être différentes si elles avaient été produites sous d’autres marques.
De son coté, si la 156 a permis de doubler les ventes d’Alfa dans le monde, les attentes placées dans la 147 sont encore supérieures car elle s’adresse à la catégorie reine en Europe : les compactes.

Les clés du succès :
La plate forme retenue est déjà utilisée par Alfa pour la 156 et Lancia pour la Lybra. Le projet 937 (Alfa 147) reprend en particulier les réglages plus incisifs de la 156 par rapport à ceux plus typés confort de la Lybra. Les trains avants et arrières de la 156 étant déjà très élaborées, la 147 se permet d’offrir un comportement très au dessus de la moyenne de sa catégorie.

La 147 remplace à la fois la 145 et son profil de coupé break à 3 portes et son dérivé à 5 portes avec hayon. Bien qu’originale, cette proposition de 2 modèles n’a pas su convaincre le grand public.
Avec la 147, ce n’est plus l’originalité qui est mise mais le style tout court : pas d’extravagance, juste du sport et de l’élégance à tous les étages. La 147 est une Alfa et cela doit se voir. La 156 avait ouvert la voie, la 147 poursuit l’effort. Le style est redevenu une valeur sûre chez Alfa Roméo. Les lignes charment immédiatement. Dans un segment ou le style était parfois négligé ou très (trop) discret, Alfa Roméo ouvre la voie pour généraliser un coup de fouet visuel. Un phénomène qui petit à petit, quelque soit les constructeurs, se généralise sur les compactes.
Le style est signé Walter Da Silva, comme pour la 156.

Le premier changement de taille réside dans le fait que le duo 145/146 n’est remplacé que par un seul modèle disponible en 3 ou 5 portes sans grande différence de style entre les 2 offres. Toutefois, le modèle à 5 portes n’est pas disponible immédiatement au lancement.

Image

Image

Si la 156 avait remis l’accent sur la qualité de présentation et de finition à l’intérieur, l’effort est poursuivi avec la 147. Les matériaux et les assemblages reviennent dans les bonnes moyennes voire même dans le haut du panier par rapport à la concurrence.

Coté équipement, c’est un feu d’artifice dès le premier niveau disponible en série quelque soit le pays. Pour la France, la climatisation automatique bi zone, l’ABS 4 capteurs, le répartiteur de freinage, les 6 airbags, les rétroviseurs extérieurs dégivrants, le pré-équipement audio 6 HP, le volant multi réglable et la banquette arrière rabattable sont des exemples d’équipements livrés en série sur tous les modèles.

L’habitabilité est relativement bonne mais en dessous des standards actuels. A noter qu’avec les augmentations incessantes de taille des compactes, la 147 est une des plus petites du segment. Donc le coffre n’est pas un modèle du genre. La position de conduite idéale est facile à trouver grâce aux multiples réglages (siège et volant) existants et l’ergonomie, sans être parfaite, a été soignée.

Image

La 147 mesure 4,17m pour une hauteur de 1,442m sur une largeur de 1,729m. L’empattement est de 2,546m. Le coffre offre un volume de 280l en mode 5 places et jusqu’à 1042l banquette rabattue.

Au niveau des motorisations, les 145/146 ont reçues, avant leur fin de production, de nombreuses modifications. Elles sont nées avec les dernières versions des blocs Boxer issues de la 33 et de l’Alfasud et ont connues l’arrivée des premiers moteurs Twin Spark et des premiers diesel JTD. Il est donc logique de rependre ces blocs modernes pour les greffer à la 147.

L’entrée de gamme est assurée par une version à 105 ch du 4 cylindres en ligne 1,6l TS qui remplace le 1,4l TS de 103 ch des 145/146. Le TS indique qu’il s’agit d’un Twin Spark, ce qui signifie que la culasse reçoit 2 bougies par cylindres, technologie introduite sur la 75 2,0l TS à la fin des années 80. Ce 1598 cc 16v double arbre à cames en tête permet à la 147 d’atteindre les 185 km/h (avec un poids de 1190 kg). Son moteur propulse cette 147 de 0 à 100 en 11,3s (avec un 1000m départ arrêté en 33s). Le couple maxi est de 140 Nm à 4200 t/m.

Image

Vient ensuite ce même bloc mais dans sa version 120 ch déjà vu sur les 145/146 mais aussi la 156. Les 15 ch supplémentaires permettent de gagner 10 km/h en vitesse de pointe (195 km/h), d’avoir un couple à peine plus important (146 Nm toujours à 4200 t/m) et d’abattre le 0 à 100 en 10,6s (1000m DA en 31,8s). Différence notable ; il est équipé d’un variateur de phase que la version 105 ch n’a pas et permet d’avoir des freins auto ventilés à l’avant.

Au lancement , ce sont les seuls moteurs disponibles mais très vite, le diesel et d’autres versions plus puissantes suivront.

C’est l’usine de Pomigliano d'Arco qui produit la 147.

La série 1 : 2000 – 2004
Le lancement intervient en Octobre 2000. Seule la carrosserie à 3 portes est pour l’instant commercialisée. Deux niveaux d’équipement sont au catalogue au lancement en France, Progression et Distinctive, disponibles avec les 2 versions du 1,6l (105 et 120 ch). Bien entendu, des options sont aussi au rendez vous. En Italie, la gamme débute par un modèle Impression pas encore importé qui se passe de quelques équipements de la Progression.

La Progression se caractérise par des jantes en tôle, l’ABS, 6 airbags, l’anti démarrage, la correction de la hauteur des phares depuis l’habitacle, les essuies glace avant avec 4 balayage intermittents, un essuie glace arrière, les anti brouillards avants, les vitres teintées, la centralisation, les vitres avants électriques, des sièges en tissu, des rétroviseurs électriques chauffants, une banquette rabattable 60/40, un autoradio cassette, un volant et un pommeau en cuir et une climatisation manuelle.
Les intérieurs sont beige, anthracite ou gris au choix.
Les options sont nombreuses ; GPS, toit ouvrant, système bose, jantes alliage 15 et 16 pouces… A noter que la version 105 ch Progression n’a pas certains équipements (ordinateur de bord) ou ne peut pas les recevoir en option.

Image

Image

Image

Image

Image

Vient ensuite la finition Distinctive légèrement mieux équipée : accoudoir avant avec espace de rangement, climatisation automatique bizone, radio CD avec commandes au volant, anti patinage, régulateur de vitesse, essuies glace avant automatique et jantes alliage en 15 pouces.
En option, un intérieur cuir est disponible tout comme un changeur CD dans le coffre.
Les versions 120 ch peuvent recevoir un ESP en option.

Image

Image

Image

A noter qu’en Italie, le 2,0l TS était disponible dès le lancement tout comme le 1,9l JTD dans une versions 110 ch.

Elue voiture de l’année en 2001, le style n’y est pas pour rien. C’est d’ailleurs aussi une grande motivation dans l’achat d’une 147 : 75% des acheteurs de 147 ont été sensibles à la ligne de la nouvelle venue contre 37 en moyenne dans ce segment.
La finition et la qualité des matériaux ne sont pas les meilleures de la catégorie… mais sont juste derrière ! Finies les Alfa Roméo au rabais et mal finies ou mal ajustées. Cette 147 se situe sur le podium d’une catégorie où elle entre en concurrence avec des marques comme Audi et BMW, des références allemandes, dont la 147 n’a pas à rougir de honte.
L’intérieur de la 156 avait agréablement surpris par son élégance et son niveau de finition en net hausse par rapport au modèle précédent. La 147 fait encore mieux que la 156 et est régulièrement citée par la presse spécialisée comme dans le peloton de tête des plus belles réalisations du segment.

Au printemps 2001 avec l’arrêt des Alfa 145 et 146, et après 6 mois de commercialisation de la 147, la version à 5 portes est mise sur le marché. Elle est équipée des même moteurs et des mêmes niveaux de finition que la 3 portes. Tout comme la 156, la 147 masque ses poignées de portes arrières dans le montant. Petite différence : les Distinctive 5 portes ont des vitres arrières électriques que n’ont pas les Progression.

Image

C’est aussi le moment où est complétée la gamme des moteurs pour être enfin plus large. Toujours issue des 145/146 (après améliorations) mais aussi de la 156, le 2,0l TS vient coiffer la gamme essence avec ses 150 ch. Il s’agit toujours d’un 4 cylindres en ligne 16v qui cube 1970 cc. Le couple maxi bondit à 181 Nm à 3800 t/m seulement. Elle est équipée d’un variateur de phase et d’une admission à géométrie variable. La 147 en devient sportive : 208 km/h, 0 à 100 en 9,3s.

Image

La 147 2,0l TS n’est disponible qu’en version Distinctive à laquelle a été ajoutée une alarme et des jantes alliage en 16 pouces au dessin identique des 15.

Image

Image

Image

Ce moteur est aussi disponible avec une toute nouvelle boite robotisée nommée Selespeed. Elle permet de supprimer la pédale d’embrayage remplacée par un robot qui embraye seul au moment où on actionne le levier de vitesse qui ne possède pas de grille en H mais un simple débattement pour monter ou descendre un rapport à la fois. Des palettes derrière le volant peuvent aussi servir à gérer les rapports. La boite de vitesse reste identique à la version manuel avec ses 5 rapports, seul le robot les différencie.
On peut aussi profiter de la fonction City qui laisse la boite gérer les rapports de façon automatique. Les Selespeed reçoivent en série des jantes à 5 branches en 16 pouces qui deviennent optionnelles sur les autres modèles.
La dotation en série des Selespeed est aussi légèrement amélioré par rapport à la Distinctive dont elle hérite de tous les équipements :

Image

Image

Image

Image

Du coté du diesel, une seule offre est (enfin) au programme. Il s’agit de la dernière évolution du 1,9l JTD déjà vue sur la 156 qui développe à présent 115 ch contre 105 sur les 145/146 et les premières 156. L’injection directe est couplée à un turbo à géométrie variable. Les performances sont intéressantes : 0 à 100en 9,9s (0,7s de moins que le 1,6l TS de 120 ch) et 191 km/h en pointe. Il faut dire que le 1910 cc délivre ses 115 ch à 4000 t/m et son couple de 275 Nm est disponible dès 2000 t/m.
Elle est disponible aussi bien en finition Progression que Distinctive.

Image

La version 110 ch du 1,9l JTD disparait du catalogue italien.

A partir de novembre 2002, la gamme accueille une version non pas sportive mais ultra sportive. La 147 reposant sur la même base technique que la 156, elle peut recevoir techniquement le v6 2,5l qui équipe la 156 v6, mais ne sera jamais produite. A la place, Alfa nous offre la GTA quelques mois après que la 156 ait elle-même connue un tel modèle. Un style encore plus agressif, une sportive dans sa carrosserie qui s’affiche comme à la grande époque des Gti en la jouant tout à l’exubérance. Tout comme la 156, la 147 GTA se reconnait de loin… que ce soit pour la carrosserie comme pour l’intérieur.
Le moteur des GTA est le même pour toutes (147 ou 156) : le 3,2l v6 24v est porté à 250 ch dans sa version GTA contre 240 pour sa version normale. Il est possible d’opter en option pour la boite Selespeed (à 6 rapports).
Les performances sont d’un autre niveau par rapport au reste de la gamme : 246 km/h, 0 à 100 en 6,3s. Le 3179 cc crache ses 250 ch à 6200 t/m avec un couple maxi de 300 Nm à 4800 t/m. La sonorité de ce v6 par contre ne s’explique pas. Que ce soit au ralenti ou dans les tours, il est toujours si ce n’est plus mélodieux et flatteur que jamais.

Image

Le confort général est d’un bon niveau pour rouler tous les jours mais un poil trop souple pour un circuit selon les essais de la presse. Son anti patinage n’est pas déconnectable. En conduite sportive elle démontre de belles qualités mais aussi quelques effets de couple dans le volant.

Niveau style, la 147 en met plein la vue : les ailes sont plus larges aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Les pare chocs avant et arrière sont conçus pour ce modèle avec des clignotants avants différents. Les jantes en 17 sont spécifiques et il existe une option pour des 18 pouces à rayons (les mêmes que la 156). Elle n’est disponible qu’en version 3 portes.

Image

Image

A l’intérieur, la 147 hérite de sièges sport avec un intérieur cuir spécifique. Tout comme pour la 156, l’intérieur peut être noir sur noir ou caramel ou gris ou bleu. Dans d’autres pays, l’intérieur en série n’est pas en cuir mais en tissu (Allemagne par exemple). Le ciel de toit et les montants ne sont plus gris clair mais anthracite. Il est possible sur commande spéciale d’avoir un intérieur cuir de série non GTA plus confortable.

Image

Image

Image

Image
Intérieur tissu

C’est aussi en Novembre 2002 qu’est lancée une nouvelle version du diesel avec les 2 niveaux de finition, en 3 ou 5 portes. Le 1,9l JTD devient multi jet ou JTDm par opposition au JTD ‘normal’ jusque là en vente qui devient Unijet. Cette nouvelle version bénéficie d’une culasse à 16 soupapes et d’une nouvelle version de l’injection qui permet à la 147 de proposer 140 ch. Le 0 à 100 gagne 0,8s (9,1s) et la vitesse de pointe s’établie à 206 kmh/ (+ 15 km/h). La boite de vitesses compte 6 rapports, comme sur toutes les JTDm qui seront produites par la suite.

Le 1,9l JTD 100 ch n’est plus commercialisé en Italie au même moment … mais il franchit les Alpes quelques mois plus tard pour s’ajouter à la gamme française à partir de Septembre 2003. Niveau performances, ce 1,9l JTD 100 perd en reprise et en souplesse, mais conserve des performances correctes : couple de 200 Nm à 2000 t/m (au lieu de 275 pour la version 115 ch), 0 à 100 en 12,1s.

Elle n’est disponible que dans la nouvelle finition Impression qui remplace la Progression dans toute la gamme sauf sur la 1,9l JTD 140 qui reste vendue uniquement en Distinctive. Par rapport à la Progression, l’Impression perd la radio mais conserve un pré équipement radio et se sépare aussi de son volant et de son pommeau en cuir ainsi que des anti brouillards avants, de l’ESP et de l’ordinateur de bord et de la peinture sur les rétroviseurs. Ceci permet de placer un premier prix plus bas pour la gamme 147 face à la concurrence.

Image

Image

Image

A partir de Mars 2003, une nouvelle finition plus poussée apparait. La Sélective, reprend l’équipement de la Distinctive à laquelle elle ajoute un intérieur cuir Momo, une alarme et des jantes alliage 16 pouces en série. Elle est proposée avec tous les moteurs sauf le 1,6l TS 105 et le 1,9l JTD 100.

Image

Image

Image

Image

En Septembre 2003, c’est au tour de la finition Ti d’être commercialisée. Elle n’est disponible qu’avec les moteurs les plus puissants : 2,0l TS et 1,9l JTDm 140, uniquement en 3 portes. Au niveau de la présentation, c’est un modèle tourné vers le sport qui reprend l’équipement de la Sélective avec son intérieur sport Momo mais avec des jantes spécifiques de 17 pouces.

Image

Image

Image

Image

En janvier 2004, une nouvelle évolution dans la gamme des diesel intervient. Sur la base du 1,9l JTDm 140, une version à 126 ch est lancée. Elle s’avère à peine moins performante que la version 140 : 0 à 100 en 9,6s (+0,5s), 195 km/h (au lieu de 206). Le couple est pratiquement le même avec 280 Nm toujours à 2000 t/m (au lieu de 305).
Elle est disponible en Sélective, Distinctive ou Ti.

Au même moment, la 147 GTA troque ses disques avants de 305mm pour des plus gros (330) afin de répondre aux problèmes de voilages en cas d’utilisation intense.

La série 2 : 2005 – 2010
En Octobre 2004, la 147 bénéficie d’une cure de jouvence. Le dessin originel de Walter Da Silva est retouché principalement à l’avant et à l’arrière par Wolfgang Egger. Les feux avant et arrières sont agrandis, les pare choc sont redessinés avec de nouveaux anti brouillard avants et un jonc chromé sur certains modèles à l’arrière à la base du hayon.
Seule la GTA ne change pas et conserve son style originel. Tout comme la 156 restylée, la 147 ne reprend pas les modifications sur le modèle phare qui encore commercialisée sur stock pour quelques mois seulement.
La longueur passe à 4,22m avec les nouveaux boucliers alors que le nouveau dessin du coffre fait passer le volume de ce dernier à 292l.

Image

Image

Les motorisations essence sont toutes reconduites sans modification.
Du coté des diesel, on continue dans les évolutions. Le 1,9l JTDm 140 passe à 150 ch. Si le couple maxi ne change pas (305 Nm à 2000 t/m) la vitesse maxi progresse à 210 km/h (+4 km/h) et le 0 à 100 tombe à 8,5s (-0,6s).

Au niveau des finitions, on retrouve pratiquement la gamme de l’an passé. L’Impression début toujours la gamme avec un équipement simplifié. Elle est uniquement disponible avec le 1,6l TS 105 et 120 ch, le 1,9l JTD 100 (seule finition disponible pour ce moteur), le JTD 115 et 1,9l JTDm 126. Les jantes sont en tôle, les rétroviseurs ne sont pas peints, il n’y a pas d’ordinateur de bord, l’autoradio est en option tout comme les anti brouillard avant. Par contre la climatisation manuelle est de série tout comme les rétroviseurs électriques dégivrants.

Image

Image

Image

Image

On trouve ensuite toujours la Distinctive qui offre en plus la radio CD avec commandes au volant, l’ordinateur de bord, la climatisation automatique bizone, le volant et le pommeau cuir, une baguette chromée sur le hayon, les rétroviseurs ton carrosserie, les anti brouillard avant, l’ESP, le régulateur de vitesse et jantes alliage 15 pouces.
Les moteurs sont tous disponibles sauf le 1,9l JTD 100.

Image

Image

Image

Vient ensuite la Sélective qui n’est pas disponible avec les 1,6l TS 105 et 1,9l JTD 100. Elle ajoute à la dotation de la Distinctive le GPS avec radio mp3 Bose kit mains libres et changeur CD, la sellerie cuir mais sans sièges Recaro sport, les vitres arrières électriques sur les versions 5 portes, l’alarme et les jantes alliage 16 pouces.

Image

Image

Image

Image

Malgré son succès, la Ti n’est reconduite que quelques mois ! En accessoire, on peut avoir un volant en faux bois et insert alu.

Image

En Septembre 2005, le 1,9l JTD est abandonné que ce soit en version 100 ou 115 ch. Tous les JTD ont donc été supplantés par des JTDm. A noter que le JTDm 126 devient un 1,9l JTDm 120 sans que cela ne modifie en quoique ce soit sa puissance.

A partir de Septembre 2006, la gamme de finition est complètement refondue. L’impression est remplacée par la Milano, une ancienne série spéciale mais dont l’équipement est un peu plus fourni. En effet, le lecteur CD avec les commandes au volant, les jantes alliage 15 pouces, le volant et le pommeau cuir , les rétroviseurs ton caisse et la baguette chromée sur le hayon sont à présent de série dès ce premier niveau de finition. Elle est proposée sur tous les moteurs sauf le 2,0l TS.

Image

Image

Image

On trouve ensuite la Distinctive dont les équipements creusent un gros écart avec la Milano. Elle ajoute à sa dotation de l’an passé les jantes alliage 16 pouces. Elle est disponible avec tous les moteurs encore en cours de commercialisation.

La Sélective est toujours au programme et enrichit son équipement de jantes alliage 17 pouces. Elle peut être équipée de tous les moteurs sauf le 1,6l TS 105 ch.

On trouve ensuite une version inédite nommée Design Ti qui reprend le principe de la Ti : proposer un maximum d’équipement tourné vers le sport, toutefois, elle est moins bien équipée que la Ti originelle. En effet, la Design Ti base sa dotation sur la Milano mais elle offre en plus des jantes alliage en 17 pouces et une sellerie spécifique en tissu. Tous les moteurs sont au programme.

Image

Image

Image

Image

A partir de Septembre 2006 (salon de Paris), apparait une option intéressante sur la gamme 147 réservée au modèle les plus puissants. Un nouveau différentiel avant à glissement limité nommé Q2 (par opposition au système à 4 roues motrices chez Alfa nommé Q4) est proposé sur le 1,9l JTDm 150. Il permet d’optimiser la répartition du couple sur le train avant, éviter les effets de couple, limiter mécaniquement le patinage dans les virages pris à grande vitesse.
Les versions ainsi équipées ont d’office un châssis Sport surbaissé, un spoiler sur l’arrière et un échappement chromé. On peut noter que 15 % des clients ont optés pour cette option sur leur 1,9l JTDm en 2007.

Image

Au même moment, une suspension Confort est disponible en série sur les 2,0l TS et 1,9l JTDm et en option sur les autres modèles.

En Mars 2007, la finition Ti est de retour, avec une palette de motorisations plus larges : 1,6l TS 120 et 2,0l TS pour les essence et 1,9l JTDm 120 et 150 pour les diesel. Petite nouveauté toutefois, les versions 5 portes sont aussi au programme. L’intérieur sport en cuir est bien entendu de série (du moins en France) tout comme les jantes 17 pouces au dessin spécifique ainsi que le réglage sport du châssis et l’équipement proche de la Distinctive.

Image

Image

Image

Image

Bien qu’on se rapproche de la fin de carrière de la 147, elle reste un best seller dans la gamme Alfa. Donc Novembre 2007 ne voit pas la gamme se réduire mais au contraire s’élargir encore. Apparu sur la série spéciale Ducati Corse, le 1,9l JTDm 150 passe à 170 ch, mais reste réservé à cette version. Le couple déjà abondant passe à 330 Nm (+ 25 Nm), le 0 à 100 gagne encore 0,5s (8,0s) et la vitesse de pointe est à présent de 215 km/h (+5 km/h).

En janvier 2009, la gamme se restreint drastiquement. La version à 3 portes n’est plus vendue tout comme le 2,0l TS.
Au niveau des finitions, l’épuration est aussi de mise. On ne retrouve plus que la Milano et la Distinctive agrémentées de séries spéciales afin de dynamiser les ventes.

La fin de carrière approche en 2010. La future 149 est attendue mais son remplacement sera fait par la Giulietta (3ème du nom). Toutefois la 147 sera disponible jusqu’en Février 2011 sur stock principalement en Italie. Après plus de 650 000 exemplaires, elle laisse la main à une nouvelle génération d’Alfa. A noter que les GTA représentent à elles seules 462 modèles vendus en France.

Les caractéristiques techniques :
1,6l TS 105 : 2000 - 2010
4 cylindres en ligne 1598 cc de 105 ch à 5600 t/m
Couple de 140 Nm à 4200 t/m
0 à 100 en 11,3s
187 km/h

1,6l TS 105 : 2000 - 2010
4 cylindres en ligne 1598 cc de 120 ch à 6200 t/m
Couple de 146 Nm à 4200 t/m
0 à 100 en 10,6s
195 km/h

2,0l TS 150 : 2000 - 2009
4 cylindres en ligne 1970 cc de 150 ch à 6300 t/m
Couple de 181 Nm à 3800 t/m
0 à 100 en 8,8s
208 km/h

3,2l V6 24 v : 2003 - 2005
6 cylindres en v 3179 cc de 250 ch à 6200 t/m
Couple de 300 Nm à 4200 t/m
0 à 100 en 6,2s
248 km/h

1,9l JTD 100 : 2003 - 2005
4 cylindres en ligne 1970 cc de 100 ch à 4000 t/m
Couple de 200 Nm à 2000 t/m
0 à 100 en 12,1s
183 km/h

1,9l JTD 115 : 2001 - 2005
4 cylindres en ligne 1970 cc de 115 ch à 4000 t/m
Couple de 275 Nm à 2000 t/m
0 à 100 en 9,9s
191 km/h

1,9l JTDm 120 : 2004 – 2010
4 cylindres en ligne 1910 cc de 120 ch à 4000 t/m
Couple de 280 Nm à 2000 t/m
0 à 100 en 9,6s
195 km/h

1,9l JTDm 140 : 2003 – 2005
4 cylindres en ligne 1910 cc de 140 ch à 4000 t/m
Couple de 305 Nm à 2000 t/m
0 à 100 en 9,1s
206 km/h

1,9l JTDm 150 : 2005 – 2010
4 cylindres en ligne 1910 cc de 150 ch à 4000 t/m
Couple de 305 Nm à 2000 t/m
0 à 100 en 8,5s
210 km/h

1,9l JTDm 150 : 2007 – 2008
4 cylindres en ligne 1910 cc de 170 ch à 4000 t/m
Couple de 330 Nm à 2000 t/m
0 à 100 en 8,0s
215 km/h

Alfa 147 GTA Cup :
A partir de 2003, un nouveau championnat européen voit le jour. Tous les participants sont équipés de 147 TS de 220 ch pour 210 Nm de couple. La boite de vitesse est à 6 rapports séquentiels. Avec 1000 kg sur la balance, elle permet à des amateurs (fortunés) de se faire plaisir sur circuits.

Image

A partir de 2005, la 147 GTA Cup a été intégrée au championnat WTCC

Les séries spéciales :
2004 : Alfa 147 VIP Edition
La Suisse a droit aussi à sa série spéciale en Novembre 2004. La VIP Edition propose soit le 1,6l TS 120, soit le 1,9l JTD 115 dans 4 teintes différentes chacune agrémentée d’un intérieur cuir. L’équipement est celui d’une Distinctive avec des jantes 16 pouces.

Image

2004 : 147 Shape
En Février 2004 la 147 Shape en Allemagne vient compléter la gamme par le haut. Une seule teinte beige au programme mais avec un intérieur cuir chauffant, un toit ouvrant, des laves phares et des tapis spécifiques. Un seul moteur au programme : 1,6l TS 105.

Image

Image

2004 : Alfa 147 Maestria
Pour la France, une version un mieux équipée que l’Impression d’entrée de gamme est proposée en Septembre 2004 : jantes alliage 15 pouces, sellerie cuir, lecteur CD, volant et pommeau cuir. Coté moteurs, le 1,6l TS de 105 et 120 ch est sur les rangs tout comme les 1,9l JTD 100 et 115 et JTDm 140.

Image

2004 : Alfa 147 Cup
Une série très spéciale pour les espagnols est apparu en Juin 2004 pour 200 exemplaires. Seul moteur disponible, le 1,9l JTD 115 en 3 portes, en rouge ou noir. Elle est équipée de jante alliage 17 pouces, du spoiler arrière de la GTA, des feux avant fumés de la GTA, d’un échappement chromé. La base est une Progression mais cette série spéciale, malgré son équipement supplémentaire, est vendue au même prix.
Elle est disponible aussi en Italie au même moment sous le nom Edition Cup. En Allemagne elle se nomme Edizione Cup (600 exemplaires numérotés) et peut aussi recevoir le 1,9l JTDm 140.

Image

2004 : Alfa 147 Woman
Autre série spéciale pour le marché espagnol, toujours à 200 exemplaires, toujours en Juin 2004. Là aussi le champ d’application est restreinte : version 5 portes uniquement, 1 seul moteur (1,9l JTD 115) et teinte grise. L’équipement est enrichit des jantes alliage 16 pouces, des feux xénon, du lecteur CD MP3 avec GPS et commandes au volant avec le changeur 10 CD par rapport à la Distinctive qui sert de base.

2005 : 147 Milano
Sur la base de la version Impression d ‘entrée de gamme, on trouve en France à partir d’Octobre 2005 un modèle proposé aussi bien en 3 qu’en 5 portes avec un équipement amélioré : jantes alliage 16 des Distinctive, une sellerie spécifique, un lecteur CD et un volant cuir. Les moteurs proposés sont : 1,6l 105 et 120 ch, 1,9l JTDm 120 et 150 ch.
Face au succès de cette série, elle sera intégrée à la gamme normale.

Image

Image

Image

2006 : Alfa 147 Eleganza.
Une autre nouvelle version est proposée à partir de Septembre 2006. L’Eleganza reprend les équipements de la Distinctive mais avec la présentation spécifique de la Design Ti (sellerie sport et jantes 17 pouces) si ce n’est que la sellerie est toujours en tissu mais bi colore. Tous les moteurs sont concernés. Elle est intégrée à la gamme jusqu’en Avril 2007 où elle est abandonnée.

Image

Image

Image

Image

2007 : Alfa 147 Ducati Corse
Prévue initialement à 200 exemplaires pour la France sur les 1000 prévus, il y aura eu 50 modèles supplémentaires afin d’écouler les stocks invendus d’autres pays face au succès chez nous de ce modèle . La Ducati Corse est ainsi disponible durant pratiquement 1 an. Elle vient célébrer les succès de Ducati en compétition Moto. Elle reçoit en série, et sera la seule 147 à le recevoir, un 1,9l JTDm de 170 ch (+20 ch par rapport à la version normale) ainsi que le différentiel Q2 et le châssis sport. Il s’agit là de la seule offre moteur pour ce modèle très spécial. Que ce soit en 3 ou 5 portes, elle se reconnait immédiatement à sa présentation spécifique : jantes 18 pouces avec filet rouge, carrosserie rouge ou noir (le blanc n’étant pas importé mais disponible en Italie) avec décorations sur les bas de caisse, échappement chromé, calandre spécifique et étriers de freins rouges.
A l’intérieur, on en prend plein la vue aussi. La sellerie sport en cuir noir surpiquées rouge est associé à des parties aluminium plus sombres avec un ciel de toit plus sombre provenant de la GTA.
L’équipement est très bon puisqu’il est du niveau de la Distinctive. Cerise sur le gâteau : une cartographie sport est disponible via un bouton à coté du frein à main.

Image

Image

Image

2007 : Alfa Amica
Le marché allemand reçoit la Amica pour Avril 2007 qui se caractérise par ses 100 exemplaires tous blanc, d’une sellerie cuir, de jantes 17 pouces, de radar de recul, de sur tapis, de sièges avants chauffants. Trois moteurs sont au catalogue : 1,6l TS 105 et 120 ch et 1,9l JTDm 120.

Image

Image

2008 : Alfa 147 Persol
En Mai 2008, la France reçoit une série spéciale de 500 exemplaires tournée vers le haut de gamme. Cette 147 se reconnait à ses jantes spécifiques de 17 pouces et à sa peinture intégralement noire sur un intérieur noir. Au niveau de l’équipement, c’est une Distinctive.

Image

Image

Image

2007 : 147 Murphy & Nye
Pour la marché italien, en Juin 2007, en collaboration avec une célèbre marque de vêtements italiens dédiés à la mer, la 147 se pare d’une sellerie cuir bicolore, de jantes alliage 17 pouces, d’une teinte bleu azur, d’un échappement chromé, de chromes mats, et de cordelettes rouges sur le pommeau et le levier de frein à main. Un seul moteur proposé : 1,9l JTDm 120.

Image

Image

Image

Image

2007 : 147 CNC
En Novembre 2007, pour 1000 exemplaires, la CNC Costume Nationale est mise en vente en Europe. Elle est conçue en collaboration avec un styliste Italien (Ennio Capasa). Elle est proposée dans une unique couleur blanche, avec des jantes 17 pouces, un échappement chromé, des feux arrières sombres, des rétroviseurs carbone, une sellerie spécifique, des sur tapis, une plaque numérotée et des fonds de compteurs différents. Unique moteur au programme : 1,9 l JTDm 150.

Image

Image

Image

Image

Image

2007 : Alfa 147 Faces
La Suisse accueille en Décembre 2007 une version suréquipée. Elle est disponible en 4 couleurs avec des jantes turbine 17 pouces, des rétroviseurs laqués noirs, échappement chromé, encadrement des feux arrières noirs, radars de recul et une sellerie en cuir et alcantara noir. Trois moteurs : 1,6l TS 120, 2,0l TS et 1,9l JTDm 150.

2008 : Alfa 147 Unica
Sur la base d’une Distinctive, l’Unica (France en Octobre 2008) offre en plus la sellerie cuir et alcantara, les jantes alliage 17 pouces, le Blue & Me, l’échappement chromé et le becquet à l’arrière. Elle n’est proposée qu’avec les 2 1,9l JTDm 120 et 150 ch en 3 ou 5 portes.

Image

Image

2008 : Alfa 147 Collezione
La Grande Bretagne reçoit une série Collezione en 2008 exclusive. Les jantes 17 pouces, le toit noir imitation carbone, la sellerie cuir, le béquet arrière, le châssis sport, les rétroviseurs noirs et l’échappement chromé sont de série. Quatre teintes sont proposées en 3 ou 5 portes. Deux moteurs sont au programme : 1,6l TS 120 et 1,9l JTDm 120.

Image

Image

Image

2009 : Alfa 147 Edizione Sprint
La Belgique bénéficie en Décembre 2009 d’un équipement enrichi : jantes alliage 16 pouces, volant en cuir avec les commandes au volant ainsi qu’un pommeau en cuir.

2010 : Alfa 147 Centenario
En janvier 2010, Alfa fête ses 100 ans avec la Centenario qui est proposée sur plusieurs modèle de la gamme. Dans la cas de la 147, il s’agit d’une Distinctive à laquelle a été ajoutée des jantes 17 pouces sur le 1,9l JTDm 120. Si au niveau de l’équipement, l’ajout est un peu court, elle est par contre vendue 5 500 € moins chère.

Image

Image

Image

Alfa 147 GTA Autodelta :
En 2006, Autodelta propose une 147 GTA revue et corrigée alors que le modèle de série n’est plus commercialisé. Le v6 24v de 3,2l passe à 3,7l (3750 cc) pour 328 ch. L’échappement et les trains roulants sont largement revus. Les barres anti roulis, un embrayage renforcé et un différentiel à glissement limité sont spécifiques. Les jantes de 18 pouces sont de série.
Au niveau du design, les pare chocs avant et arrière sont entièrement revus.

Image

Image

Alfa 147 GTA AM Autodelta :
Si la 147 GTA Autodelta ne vous suffisait pas, le même préparateur propose dès 2007, une version encore améliorée. La 147 GTA AM (Autodelta Maggiore) reprend la base de la 147 GTA Autodelta sortie l’année précédente et lui greffe un compresseur Rotrex pour développer 422 ch. Le couple passe à un démoniaque 520 Nm à 4500 t/m avec une zone rouge placé à 8000 t/m. La vitesse de pointe s’établit à 288 km/h avec un 0 à 100 en 4,8s seulement.

Image

Image
Renault Clio 3 1,5l Dci 85 Expression 2006
Renault Laguna 2,2l Dci 150 Carminat 2004
Alfa 156 3,2l GTA 250 Selespeed 2004
Lancia Kappa SW 2,4l JTD 136 LS Pack 1998
Avatar de l’utilisateur
psal24
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 13169
Inscription: Jeu Fév 12, 2004 7:00 am
Localisation: Essonne (91)

Retourner vers Les dossiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité